Camerounactuel

Burkina Faso : 56 terroristes « neutralisés » dans une opération conjointe avec l’armée nigérienne

Au moins 56 terroristes ont été « neutralisés » dans le Sahel burkinabè lors d’une opération conjointe menée par les armées burkinabè et nigériennes entre le 26 juin et le 10 juillet dernier, a annoncé lundi soir l’armée burkinabè dans un communiqué.

Au cours de cette opération baptisée Koural, les forces armées des deux pays voisins ont mené un assaut sur une base terroriste à quelques kilomètres de Seytenga dans le Sahel burkinabè et qui a permis de « neutraliser » 15 terroristes.
Un autre assaut a permis de « neutraliser » 19 terroristes de plus à Solhan et 22 autres aux environs de Sebba.
Quatre soldats ont par ailleurs été blessés à cette occasion.

« Grâce aux actions offensives et au renforcement du dispositif sécuritaire, la vie a repris à Solhan et on assiste à un retour progressif des populations », a indiqué l’armée burkinabè.

En ce qui concerne les opérations menées par les militaires burkinabè seuls, le communiqué précise qu’à la suite de l’attaque terroriste menée contre les habitants de Barsalogho le 10 juillet, l’armée a engagé une contre-offensive qui a permis de « neutraliser » 27 terroristes et de récupérer du matériel.

Les attaques terroristes, qui se sont multipliées depuis 2015 au Burkina Faso, se sont produites d’abord dans le nord et l’est du pays, avant de se répandre dans plusieurs autres régions. Elles ont fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés, selon les autorités qui intensifient les actions de lutte contre ce phénomène.

Xinhua

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi