Camerounactuel

Buéa : des élèves punis pour avoir boycotté le défilé du 20 mai

Certains élèves du lycée technique de Molyko-Buea, dans la région du Sud-Ouest, ont été sévèrement punis pour avoir boycotté la marche du 20 mai de cette année. La décision a été prise par l’administration de l’école le 24 mai après l’évaluation des activités marquant les 50 ans de l’État unitaire du Cameroun.

Dans une vidéo en circulation sur les réseaux sociaux, l’on peu voir les élèves punis en train de travailler dans une zone broussailleuse avec des machettes sur le campus de leur établissement.

Selon Mimi Mefo Info, ces élèves ont choisi de ne pas prendre part au défilé du 20 mai à cause d’un couvre-feu imposé par les séparatistes. Certains ont dit qu’ils l’avaient fait pour leur propre sécurité.

« Les ambazoniens ont déclaré le 20 mai jour de ville morte. Nous sommes maintenant punis par les responsables de l’établissement parce que nous sommes restés à la maison pour notre sécurité. Nous ne savons plus quoi faire« , a déclaré un élève à nos confrères de Mimi Mefo Info.

Les combattants séparatistes avaient publié des vidéos avant la journée 20 mai, imposant des verrouillages dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La plupart des familles, en particulier celles de Buea, ont préféré garder leur enfants à la maison face aux menaces par peur de représailles.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles