Camerounactuel

Zelensky promet d’agir contre la corruption après le limogeage d’un ministre

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est engagé à prendre des mesures contre la corruption à la suite du limogeage d’un responsable pour détournement de fonds, soulignant que l’accent mis sur la guerre ne l’empêcherait pas de s’attaquer à un problème endémique dans son pays.

La corruption sévissait en Ukraine bien avant que la Russie ne lance son invasion à grande échelle fin février. Et bien que la lutte contre l’agression russe ait été l’objectif principal du gouvernement de M. Zelensky, la corruption est restée une priorité – d’autant plus que des armes et une aide d’une valeur de centaines de millions de dollars affluent dans le pays et que le prix des efforts de reconstruction est estimé à les milliards.

M. Zelensky, qui est arrivé au pouvoir en 2019 sur la promesse de nettoyer la corruption, a reconnu dans son discours du soir dimanche que le gouvernement « se concentre principalement sur la défense, la politique étrangère et la guerre ».

« Mais cela ne veut pas dire que je ne vois pas ou n’entends pas ce qui se dit dans la société à différents niveaux », a-t-il dit, citant des problèmes d’approvisionnement énergétique et militaire, et affirmant que son gouvernement « prendrait les mesures puissantes nécessaires ».

M. Zelensky a dit qu’il espérait que le limogeage d’un vice-ministre dimanche enverrait un « signal à tous ceux dont les actions ou le comportement violent le principe de justice ».

« Je veux que ce soit clair : il n’y aura pas de retour à ce qui était dans le passé », a déclaré M. Zelensky.

Bien que M. Zelensky n’ait pas nommé le responsable, le ministère ukrainien des Infrastructures l’a identifié comme étant Vasyl Lozynsky, un sous-ministre du bureau. Son licenciement est intervenu après que la principale agence anti-corruption d’Ukraine et le bureau du procureur anti-corruption « ont révélé et arrêté les activités d’un groupe criminel organisé impliqué dans le détournement de fonds budgétaires », selon Oleksandr Kubrakov, ministre ukrainien des Infrastructures.

L’agence, le Bureau national anti-corruption d’Ukraine, a déclaré que M. Lozynsky faisait partie de ce groupe et avait été détenu alors qu’il recevait un pot-de-vin de 400 000 dollars pour avoir aidé à l’achat d’équipements et de machines. Les détectives travaillaient pour identifier d’autres personnes impliquées dans l’organisation, a indiqué la NABU dans un communiqué.

Les contrats concernaient la restauration d’infrastructures critiques et la fourniture d’électricité, de chaleur et d’eau pendant l’hiver, a indiqué le bureau du procureur anti-corruption dans un communiqué. Au cours des derniers mois, la Russie a frappé l’Ukraine avec des frappes sur des cibles d’infrastructure conçues pour semer la misère parmi les civils.

Alors même que la guerre de la…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi