Camerounactuel

Visite de Macron au Cameroun : selon Dieudonné Essomba, on veut faire croire au président français que Franck Biya est aimé par les camerounais

D’après l’expert en question d’économie Dieudonné Essomba, on veut ainsi amener le président français Emmanuel Macron a validé une succession gré à gré.

Depuis le weekend, on aperçoit des effigies de Franck Biya fils aîné du président de la République accrochés de part et d’autre de la capitale. Lesdites effigies sont accompagnées de messages à l’instar de «Franck Biya garant des acquis en faveur du développement».

Pour l‘économiste Dieudonné Essomba c’est une stratégie qui démontre d’abord qu’«un véritable gré à gré se prépare au Cameroun» et «c’est Frank Emmanuel BIYA qu’on prépare pour succéder à son père». Pour l’expert c’est ce qui justifie l’omniprésence des effigies du premier fils du Chef de l’Etat.

«Sachant très bien que Emmanuel Macron arrive au Cameroun, les effigies, les banderoles, les pancartes et les photos de Franck BIYA sont installés partout à Yaoundé, allant de l’entrée de la présidence de la République jusqu’à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen.

Vous remarquerez que ce n’est plus les images de Paul BIYA qui sont exhibées mais plutôt pour son fils. Il s’agit d’une stratégie pour faire croire à Macron que Franck BIYA est trop aimé par les Camerounais, et par conséquent lui faire valider le gré à gré», a-t-il déclaré.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi