Camerounactuel

Une fusillade en Californie fait dix morts ; le tireur présumé est toujours en liberté

Dix personnes ont été tuées dans une fusillade samedi soir dans une ville à majorité asiatique du sud de la Californie, ont annoncé dimanche des responsables de l’application des lois.

• Lisez aussi : Six personnes abattues en Californie, des gangs présumés

L’auteur présumé, un homme, est toujours en fuite dimanche, a indiqué la police.

« Le suspect a fui les lieux et reste introuvable », a déclaré le capitaine du bureau du shérif de Los Angeles, Andrew Meyer, aux journalistes à Monterey Park.

Des enquêteurs spécialisés du bureau du shérif du comté de Los Angeles « assistent la police de Monterey Park dans une enquête sur une fusillade mortelle », selon un communiqué. « Il y a neuf personnes qui sont mortes. »

L’auteur présumé de la fusillade est un homme, confirme le communiqué.

La fusillade s’est produite près d’une célébration du Nouvel An lunaire à Monterey Park, une ville de quelque 61 000 habitants pour la plupart asiatiques, à environ 13 km à l’est du centre-ville de Los Angeles. Anges.

Selon la presse, la fusillade s’est produite dans une salle samedi soir, une heure après les vacances du Nouvel An lunaire.


Selon le quotidien Le Los Angeles Timesdes dizaines de milliers de personnes s’étaient rassemblées pour les festivités de deux jours, qui sont parmi les plus importantes du genre en Californie du Sud.

Wong Wei, résident de Monterey Park, a déclaré à la Temps de Los Angeles que son amie était dans le club et était dans la salle de bain lorsque les coups de feu ont éclaté. Quand elle est sortie, elle a vu un homme armé et trois corps – deux femmes et une personne qu’il a identifiée comme étant le patron du club.

Le quotidien cite également Seung Won Choi, le propriétaire d’un restaurant voisin, selon lequel trois personnes se sont précipitées dans l’établissement et lui ont dit de verrouiller la porte.


Ces trois personnes ont affirmé qu’il y avait un homme armé d’un fusil semi-automatique et chargé de munitions qui rechargeait régulièrement son arme, a indiqué le restaurateur au journal.


Les États-Unis paient un prix très élevé pour la propagation des armes à feu sur leur territoire et la facilité avec laquelle les Américains y ont accès.

Le pays compte plus d’armes individuelles que d’habitants : un adulte sur trois possède au moins une arme et près d’un adulte sur deux vit dans un logement où il y a une arme.

La conséquence de cette prolifération est le taux très élevé de décès par arme à feu aux États-Unis, inégalé par celui des autres pays développés.

Environ 49 000 personnes sont mortes de blessures par balle en 2021, contre 45 000 en 2020, qui était déjà une année record. Cela représente plus de 130…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi