fbpx

Cameroun Actuel

TUI toujours tiré par la dynamique du tourisme au 2e trimestre

Le numéro un mondial du tourisme TUI a profité au deuxième trimestre de son exercice décalé de réservations en hausse. Le groupe allemand a été porté par la bonne santé du secteur touristique qui n’en finit pas de croître depuis la fin de la pandémie de coronavirus.

Entre janvier et mars, le groupe allemand a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 16% sur un an, atteignant un « record » de 3,6 milliards d’euros (3,5 milliards de francs), a-t-il indiqué dans un communiqué de presse publié mercredi.

L’entreprise qui offre une gamme de voyages, hôtels, vols charters et croisières dans le monde, a accueilli 2,8 millions de clients au cours de cette période, soit 400.000 de plus que l’an dernier à la même période.

Sa perte d’exploitation -traditionnelle à cette période de l’année en raison d’une activité touristique plus faible et de dépenses importantes- a été réduite de 54 millions d’euros, à 189 millions, a-t-elle ajouté.

Sa perte nette, elle aussi liée à la période, a chuté de 364,3 à 294,2 millions d’euros.

TUI a en conséquence confirmé ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice en cours, avec une croissance de 10% du chiffre d’affaires et de 25% du bénéfice d’exploitation.

Pour l’été 2024, le groupe profite en effet déjà d’une hausse de 5% de ses réservations et de 4% de ses prix, alors que ses programmes sont déjà vendus à près de 60%.

Ces résultats sont les premiers publiés depuis que TUI a rapatrié en avril sa cotation à la Bourse de Francfort, après avoir été essentiellement coté à Londres depuis dix ans.

« Les voyages sont très populaires et nous observons des tendances qui renforcent cette popularité », a commenté Sebastian Ebel, PDG de l’entreprise.

TUI bénéficie de la forte reprise du tourisme mondial depuis 2022, qui est revenu à des niveaux désormais comparables, voire dépassant, ceux d’avant la pandémie de coronavirus.

Seule ombre au tableau: les « tensions géopolitiques, particulièrement au Moyen-Orient et dans la Péninsule arabique », que TUI- qui propose de nombreux séjours dans et autour de la région secouée depuis octobre par la guerre entre Israël et le Hamas- « surveille attentivement ».

« Si la situation ou les demandes des clients changent, le modèle d’activité du groupe permet de basculer nos capacités de l’est à l’ouest de la Méditerranée », a-t-il commenté à ce sujet.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi