fbpx

Cameroun Actuel

Super League: pas de droit à l’erreur pour Servette à Bâle

Le Lausanne-Sport accueillait Zurich ce samedi à la Tuilière. Les hommes de Ludovic Magnin se sont imposés 1-0 dans un match sans grand spectacle.

Quel calme en début de rencontre. « Heureusement qu’il y a les supporters, sinon je m’endormais », a-t-on entendu dans les couloirs du stade à la mi-temps. Karlo Letica a réalisé quelques bons arrêts, Zurich s’est un peu montré dangereux, Lausanne aussi.

Il a fallu attendre la 26e pour voir tomber un but. Après un très bon travail de Simone Pafundi pour s’approcher du but, le jeune italien a passé à Fousseni Diabaté sur la gauche. Depuis la ligne des 16m, l’attaquant a envoyé le ballon à travers la défense zurichoise pour aller ouvrir le score. Un but qui a ravi le coach Ludovic Magnin.

« Il fallait qu’on apprenne à jouer plus bas »

La deuxième mi-temps a commencé sur le même rythme. Ce qui est plutôt étonnant vu que le FCZ doit encore défendre sa place dans le Top 6. Mathématiquement, le club pourrait encore se retrouver dans le « Relagation Group » la semaine prochaine.

Les joueurs de Murat Ural ont néanmoins retrouvé un peu de fougue. Ils ont ainsi pressé les Lausannois et se sont un peu plus démenés pour tenter de revenir au score. En parallèle, le LS a joué plus en arrière, plus défensivement. Est-ce que c’était le plan? Protéger ce 1-0 au maximum?

Ludovic Magnin confirme. Et même si ce positionnement a été un choix imposé, l’entraîneur s’en réjouis.

Le technicien apprécie de voir une équipe qui souffre en deuxième mi-temps, mais qui finalement n’a laissé pratiquement aucune occasion à Zurich. « Ça montre qu’ils ont trouvé du plaisir à défendre et l’équilibre offensif-défensif est beaucoup mieux qu’en début de saison », se félicite-t-il.

Au final, même si la performance n’a pas marqué les mémoires, ce sont tout de même des points en plus pour Lausanne. C’est donc une victoire qui fait du bien.

Le LS pas encore tiré d’affaire

Le Lausanne-Sport continue ainsi sa série sans défaite. Les Vaudois comptent 3 victoires et 2 matchs nuls sur les 5 dernières rencontres. Des performances qui pourraient les faire regretter de ne pas avoir réussi à accrocher ce Top 6. « J’essaie de ne pas trop regarder en arrière et de regarder le positif », répond Olivier Custodio. Le capitaine note surtout la progression effectuée par l’équipe en tant que groupe.

Pour Ludovic Magnin, ce qui faisait la différence en début…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi