fbpx

Cameroun Actuel

Sonova réduit le dividende après une année en repli

Le fabricant d’aides auditives Sonova a vu son résultat annuel reculer sur tous les fronts, confronté à une forte concurrence et aux effets négatifs de changes. Les actionnaires devront se contenter d’un dividende raboté de 30 centimes à 4,30 francs par action.

Le chiffre d’affaires du groupe zurichois a reculé de 3% à 3,63 milliards de francs sur l’exercice décalé 2023-2024, clos fin mars. Apurées des effets de changes qui ont pesé à plus de 230 millions, les recettes ont par contre augmenté de 3,2%, profitant d’une croissance dans toutes les régions. Quasiment l’ensemble des divisions ont enregistré une progression des ventes, hormis l’unité dédiée aux écouteurs grand public.

En matière de rentabilité, le résultat d’exploitation (Ebita) ajusté a baissé de 8,2% à 771,4 millions de francs, également lesté par des effets des devises de 103,7 millions, a annoncé l’entreprise mardi dans un communiqué. La marge afférente a reculé de 1,2 point 21,3%.

Le bénéfice après impôts s’est établi à 609,5 millions, en repli de 7,4% comparé à l’exercice précédent.

Alors que les recettes et l’Ebita sont conformes aux prévisions des analystes consultés par l’agence AWP, le profit après impôts et le dividende dépassent les attentes du marché. La direction de Sonova tablait, elle, sur une croissance annuelle de 3% à 7% du chiffre d’affaires et une amélioration de 4% à 8% de l’Ebita ajusté à taux de change constants.

Pour le nouvel exercice 2024-2025, le groupe anticipe une progression des recettes de 6-9% hors effets de changes et de 7-11% de l’Ebita ajusté. Les effets de changes devraient désormais être positifs, mais la société anticipe des coûts de restructuration et d’intégration de 30 à 40 millions.

« Nous sommes bien positionnés pour accélérer la croissance et atteindre encore plus de clients », a estimé l’entreprise de Stäfa. Pour y parvenir, elle compte notamment lancer de nouveaux produits qui soutiendront la croissance en seconde partie d’exercice.

La direction a également confirmé ses objectifs à moyen terme, avec une progression de 6 à 9% des ventes et un Ebita ajusté en hausse de 7 à 11% par an et en monnaies locales.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi