Camerounactuel

Sommet de la ligue arabe : le roi Mohammed VI a accepté l’invitation de l’Algérie

Mohammed VI, le roi du Maroc, sera présent avec son fils à Alger, dans quelques jours, pour le sommet de la Ligue arabe qui s’annonce historique.

L’annonce est étonnante. Alors que l’on attendait de savoir si le roi du Maroc allait accepter l’invitation du président Abdelmadjid Tebboune en vue du sommet de la Ligue arabe, qui aura lieu à Alger les 1er et 2 novembre prochains, ce sont finalement les Algériens qui ont indiqué que le monarque marocain serait bien du voyage. Du côté du palais royal, ni confirmation ni infirmation. Ce qui laisse penser que Mohammed VI sera bel et bien présent à Alger.

Selon Jeune Afrique, des sources officielles algériennes ont obtenu confirmation de l’information par des « dirigeants de pays arabes du Golfe ». Le journal assure que Mohammed VI sera accompagné par son fils, le prince héritier Moulay Hassan, qui prend de plus en plus de place dans l’organigramme royal.

Le sommet de la Ligue arabe devrait donc, cette année, faire le plein. Tous les chefs d’État invités seront en effet présents. S’il ne sera pas question des sujets qui fâchent, en particulier celui du Sahara occidental, cet événement sera sans aucun doute l’occasion d’apaiser les tensions entre Alger et Rabat.

Exit les sujets qui fâchent

Cela fait 17 ans que le roi Mohammed VI ne s’était pas rendu en Algérie. C’était déjà, à l’époque, pour participer à un sommet de la Ligue arabe. Depuis août 2021, les relations entre le royaume et son voisin sont extrêmement tendues, rien n’indiquait donc que Mohammed VI accepterait de se rendre à Alger.

Mais la diplomatie algérienne a bien joué sa partition. Elle a en effet transmis une invitation officielle au souverain marocain, via son ministre de la Justice. Elle a également transmis aux médias internationaux quelques bruits de couloir qui disaient qu’elle souhaitait que le roi accepte de venir à Alger. Mohammed VI aurait été bien mal inspiré de refuser ce geste.

Abdelmadjid Tebboune a d’ores et déjà prévenu qu’il voulait que ce sommet soit « unificateur ». Exit, donc, les sujets de tension entre Rabat et Alger. Il sera notamment question de la Palestine et de coopération entre les pays arabes.

Le Journal de l’Afrique

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi