fbpx

Cameroun Actuel

Signa: le président de Julius Bär s’excuse devant les actionnaires

L’assureur Helvetia a enregistré une hausse des recettes l’année dernière, mais la charge des sinistres a pesé sur la rentabilité du groupe st-gallois. Les actionnaires recevront néanmoins un dividende relevé de 40 centimes à 6,30 francs par action.

En 2023, le volume d’affaires total d’Helvetia a crû de 5,4% à 11,3 milliards de francs. Hors effet des devises, il a même augmenté de 7,2%. L’activité a été portée par les affaires non-vie, dont les primes souscrites ont progressé de 8,6% à 7,1 milliards, alors que dans l’activité vie elle ont reculé de 1,8% à 3,9 milliards, selon le rapport annuel publié jeudi.

Face aux sinistres « exceptionnellement élevés » en Suisse et en Europe l’année dernière, le ratio combiné (qui mesure le rapport entre les primes encaissées et les charges) s’est détérioré de 3,1 points de pourcentage à 97,4%. La rentabilité a du coup flanché, le résultat sous-jacent chutant de 24,4% à 372,5 millions et le bénéfice net se contractant de 37,3% à 301,3 millions.

En novembre dernier, Helvetia avait estimé que les dommages dus à des intempéries ayant affecté plusieurs de ses marchés devaient atteindre environ 200 millions de francs au 3e trimestre. Au deuxième semestre, un nombre élevé de sinistres naturels tels que des tempêtes, la grêle, de fortes pluies et un incendie avaient provoqué des dommages importants notamment en Suisse, en Italie et en Allemagne.

Stratégie en bonne voie

Alors que le chiffre d’affaires est légèrement supérieur aux prévisions des analystes interrogés par l’agence AWP, le ratio combiné a dépassé de peu les attentes du marché. Le dividende était quant à lui anticipé à 6,28 francs par titre.

La direction a assuré, dans un communiqué, avoir continué à mettre en oeuvre sa stratégie « helvetia 20.25 ». Dans ce cadre, le groupe souhaite, entre autres, économiser 100 millions de francs par an d’ici 2025. L’assureur vise également un ratio combiné entre 92% et 94%. Le dividende doit être continuellement augmenté ou au moins maintenu.

Cumulée sur cinq ans (de 2021 à 2025), la distribution de dividendes devrait s’élever à plus de 1,65 milliard de francs. Dans les activités génératrices de commissions, Helvetia vise un volume supérieur à 450 millions de francs d’ici l’année prochaine. En 2023, cette activité a dégagé un produit de 390,5 millions (+11,3%).

Le rendement des capitaux propres devrait quant…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi