Camerounactuel

Sextape : Cynthia Fiangan va devoir partager sa célébrité avec Clémence Bikai

Outre les crises sociopolitiques qui émaillent le pays, il y a les sextapes des jeunes camerounaises qui défraient la chronique. Depuis un moment maintenant, des vidéos intimes, mais alors très intimes, font régulièrement le tour des réseaux sociaux sans s’arrêter.

Les personnes impliquées sont à visage découvert, toutes les parties du corps visibles, en train de s’adonner à des pratiques déconseillées aux moins de dix-huit (18) ans et vivement condamnées dans les sociétés africaines.

C’est Christelle Atangana, encore appelée Cynthia Fiangan alias « Chocolat de mer » qui a lancé les hostilités depuis la période de la Coupe d’Afrique des nations de football – CAN Total Cameroun 2021 remportée par le Sénégal face à l’Egypte.

Jadis, le monde entier a eu l’occasion de la voir habillée avec le maillot des Lions indomptables, faisant des choses sales en présence d’un enfant. Seulement, le public ignorait que cet acte indécent allait être perpétué au fil du temps, après la compétition par celle qui adule la célèbre influenceuse Emilia Coco.

Au cours des dernières semaines, Cynthia Fiangan a laissé en ligne une dizaine de sextapes tournées avec son téléphone mobile, parfois en présence d’autres personnes qu’elle ne manque pas de montrer. Il est devenu très facile d’entendre parler du cinéma gratuit de Christelle Atangana, tant les médias ont parlé d’elle et continuent par le faire. Ses vidéos circulent partout et sont trouvables sur les sites connus pour ces genres d’images.

« Laissez-moi vivre ma vie, j’aime le sexe, je veux devenir une actrice », aime-t-elle dire souvent à ceux ou celles qui essaient de la critiquer ou de lui donner des conseils dissuasifs afin qu’elle quitte cette voix malheureuse qu’elle a commencé par emprunter fièrement depuis plusieurs mois.

A sa suite, une autre fille prénommée Clémence a fait son entrée dans le jeu. Elle a, comme Cynthia Fiangan, mis une dizaine de ses vidéos personnelles sur les plateformes, immédiatement relayées par les internautes dans les groupes WhatsApp et sur les autres réseaux sociaux d’échanges de messages ou d’informations.

Selon des sources contactées par la rédaction de CamerounWeb, le nom de famille de Clémence est Bikai. C’est une Camerounaise. Le site érotique qui relaie habituellement ses vidéos intimes confirme également son identité et sa nationalité. Sur la plateforme, ses images sont classées dans la catégorie « Cameroun », dans le même lot que Christelle Atangana.

Son âge se situe autour de celui de Cynthia Fiangan (23 ans). Pour l’instant, aucune information n’a été donnée sur sa situation professionnelle ni matrimoniale, encore moins sa région de résidence. Cependant, ce n’est qu’une question de temps avant de le savoir.

Cameroun Web

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi