Camerounactuel

Sénatoriales de 2023. Jean Nkuete : « le temps est arrivé pour nous de les préparer sérieusement »

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais se mobilise pour les prochaines élections à la Chambre haute du Parlement.

Sauf changement imposé par le chef de l’Etat, les prochaines élections sénatoriales auront lieu en 2023. Le mandat des sénateurs de la deuxième législature qui court depuis 2018 à la suite des élections du 25 mars, s’achève dans quelques mois. A mesure que l’échéance approche, le Rdpc se mobilise. Lors de la célébration du 40è anniversaire d’accession à la magistrature de Paul Biya le 6 novembre dernier à Bamenda, le secrétaire général du Comité central du Rdpc a appelé ses militants à se préparer.

Les élections sénatoriales de l’année prochaines sont proches, « le temps est arrivé pour nous de les préparer sérieusement », a lancé Jean Nkuete. Lors des dernières sénatoriales, les résultats proclamés le 25 avril par le Conseil constitutionnel ont donné le Rdpc vainqueur, remportant 63 sièges sur 70. Quant à l’opposition, seul le Social democratic front, parti de Ni John Fru Ndi a pu s’en sortir avec les 7 autres sièges mis en compétition.

Par ailleurs, en 2013 et 2018 les conseillers municipaux ont voté en raison de l’absence des conseils régionaux. Le scrutin prévu en 2023 connaitra la première participation des conseillers régionaux issus des élections du 6 décembre 2020. Ceux-ci formeront le collège électoral. Pour le Rdpc, le pari est presque gagné. Le parti a pris la tête de 9 régions sur 10. Seule la région de l’Adamaoua, dirigée par l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) a échappé au parti de Paul Biya.

Mais, dans le Littoral, le Sud et l’Est le Rdpc a remporté la totalité des conseillers régionaux. A l’Ouest, seuls les 17 conseillers du département du Noun ont pu échapper au Rdpc. L’Union démocratique du Cameroun (Udc) a remporté la totalité des sièges de la circonscription. Dans le Nord, le Rdpc partagent le conseil régional avec le Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc).

Au regard de cet environnement, le Rdpc part favorite aux prochaines élections sénatoriales. Les résultats des dernières consultations du genre ont davantage tourné en faveur  du parti du flambeau ardent à cause du boycott du Sdf et du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC).

Journal du Cameroun

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi