fbpx

Cameroun Actuel

Scheffler seul en tête après 3 tours, Woods s’effondre

L’Iran a lancé samedi plus de 200 drones et missiles contre Israël en réponse à une frappe contre son consulat à Damas. Il s’agit de la première attaque directe jamais menée par la République islamique contre le territoire israélien.

Dans le même temps, les alliés de l’Iran, le Hezbollah libanais et les rebelles yéménites houthis ont mené des attaques anti-israéliennes, le premier en tirant deux salves de roquettes en quelques heures sur le Golan occupé par Israël, et les seconds en lançant des drones en direction du territoire israélien.

Une réunion d’urgence du Conseil de sécurité est prévue dimanche, après que le chef de l’ONU, Antonio Guterres, a condamné « une grave escalade ». Dimanche également, les dirigeants du G7 seront convoqués afin de coordonner une « réponse diplomatique unie » à l’attaque iranienne « éhontée », a annoncé le président américain Jo Biden, dans un communiqué.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dont l’armée est engagée dans une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, s’est entretenu au téléphone avec le président américain à l’issue d’une réunion du cabinet de guerre israélien, a indiqué le bureau du Premier ministre.

M. Biden a réitéré à cette occasion son soutien « inébranlable » au Premier ministre israélien. Affirmant vers 03h20 locales (02h20 en Suisse) dimanche que l’attaque iranienne était toujours en cours, l’armée israélienne a indiqué que l’Iran avait « lancé un essaim de 200 drones tueurs, des missiles balistiques et des missiles de croisière », dont « la grande majorité » a été interceptée.

« Des missiles iraniens sont tombés en territoire israélien, provoquant des dégâts mineurs sur une base militaire mais sans faire de victimes », a déclaré le porte-parole de l’armée, Daniel Hagari. De son côté, l’agence officielle iranienne Irna a fait état de « sérieux dégâts dans la plus importante base aérienne du Néguev (sud) ».

Alors que l’Iran a demandé à Washington de « rester à l’écart » du conflit, les forces américaines présentes dans la région ont aidé Israël à abattre « presque tous » les drones et les missiles iraniens, a annoncé Joe Biden. Cette attaque est une réponse à la frappe le 1er avril qui a détruit le consulat iranien à Damas et coûté la vie à deux hauts gradés des Gardiens, ont-ils précisé. L’Iran a accusé Israël de cette frappe, mais ce dernier n’a ni confirmé ni…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi