fbpx

Cameroun Actuel

Réconciliation en vue : la fecafoot et Marc Brys entament un nouveau chapitre pour les Lions Indomptables

L’on joue certainement les arrêts de jeu, dans le duel qui oppose depuis quelques semaines Samuel Eto’o, le président de la Fédération Camerounaise de Football et Narcisse Moelle Kombi, le ministre camerounais des Sports. Ce lundi 13 mai 2024, une réunion de prise de contact a eu lieu entre la Fecafoot et Marc Brys le nouveau sélectionneur des Lions indomptables. Le communiqué final publié à l’issue de cette rencontre laisse croire qu’on n’est pas loin d’un retour à la paix.

Dans un communiqué émis par le Secrétaire général de la Fédération Camerounaise de Football, qui a présidé la séance de travail, il a été souligné que cette rencontre s’est déroulée dans un esprit de convivialité, marquée par des contacts professionnels fructueux et des rappels essentiels sur les procédures de convocation des joueurs à l’Equipe Nationale. Il a été affirmé que les joueurs seront convoqués exclusivement et sans intrusion, conformément à la liste établie, et que toute non-conformité serait portée à l’attention de Marc Brys pour qu’il procède aux ajustements nécessaires.

Blaise Djounang, le Secrétaire général de la Fecafoot, a conclu en appelant tous les acteurs à assumer pleinement leurs responsabilités et à unir leurs efforts pour promouvoir l’émergence du football camerounais et le rayonnement de l’Equipe Nationale.

Cette réunion survient après une série d’incidents, notamment l’absence de Marc Brys à la première convocation de la Fecafoot la semaine dernière. Le sélectionneur belge s’était rendu au stade omnisport de Yaoundé pour la publication de la liste des joueurs convoqués pour les matchs de qualification à la Coupe du Monde 2026, une activité organisée par le ministère des Sports sans implication de la Fecafoot. Suite à cette absence, la Fecafoot avait rappelé à Marc Brys que son seul et unique employeur demeurait la fédération.

Les tensions entre Samuel Eto’o et le ministre des Sports ont atteint leur apogée lorsque ce dernier a nommé les membres de l’encadrement technique des Lions Indomptables en avril dernier, sans consulter la Fecafoot. Samuel Eto’o avait dénoncé cette action comme une violation de la loi, arguant que la nomination des entraîneurs relevait des prérogatives de la fédération.

Cette réunion marque ainsi un tournant dans les relations entre les différentes parties prenantes du football camerounais. Alors que les Lions Indomptables se préparent pour leurs prochains défis, cette réconciliation laisse entrevoir un avenir plus harmonieux pour l’équipe nationale et pour le football dans son ensemble au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi