Camerounactuel

Recalée pour son genre : voici pourquoi la Zambienne Barbra Banda ne participe pas à la CAN féminine avec son pays

C’est la première polémique de cette CAN féminine 2022 ! Auteur d’un triplé historique lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, la Zambienne Barbra Banda ne participe pas à la CAN féminine avec son pays.

Officiellement, l’attaquante du Shanghai Shenli est absente pour « raisons médicales », avait expliqué la Fédération zambienne de football (FAZ) en début de tournoi.

Sauf que des rumeurs ont commencé à circuler ces derniers jours sur les cause de cette absence. A tel point que la Confédération africaine de football (CAF) a effectué une mise au point en assurant que la joueuse n’a pas été exclue par sa Commission médicale. Des mots qui ont provoqué la colère du président de la FAZ, Andrew Kamanga, auteur d’une mise au point musclée ce mercredi.

«C’était une déclaration grossièrement injuste de la CAF parce que toutes les fédérations participant à ce tournoi ont été soumises aux règles qui ont été fixées par la CAF. À cet égard, nous avons été obligés de traiter des exigences médicales dans le cadre de l’admissibilité (des joueuses). Que la CAF se retourne et dise qu’elle n’était pas au courant est malheureux», a d’abord taclé le dirigeant à travers un communiqué, avant de finir par lâcher le morceau sur les ondes de la BBC :

«Toutes les joueuses ont dû subir une vérification de leur genre, une exigence de la CAF, et malheureusement, elle (Barbra Banda, ndlr) n’a pas rempli les critères fixés par la CAF.»

Reste à comprendre comment une joueuse a pu, à seulement un an d’intervalle, être jugée parfaitement éligible pour les JO mais recalée pour la CAN…

En attendant, les Copper Queens se retrouvent privées de l’un de leurs meilleurs atouts, ce qui ne les a pas empêchées de démarrer le tournoi par un bon match nul face au Cameroun (0-0), avant d’affronter la Tunisie ce mercredi.

Afrik-Foot

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi