fbpx

Cameroun Actuel

Quelque 160’000 Français de Suisse pourront voter aux européennes

Les médias de service public RTS et SRF réduisent fortement leur communication via le réseau social X (ex-Twitter). La RTS souligne que ce réseau social, depuis sa reprise par le milliardaire Elon Musk, ne correspond plus aux valeurs journalistiques de l’entreprise.

« Le dialogue avec nos followers n’est plus possible (sur X), car ils sont pris en otage par des trolls et des bots et subissent des campagnes de haine et de diffamation », a indiqué vendredi à Keystone-ATS un porte-parole de la RTS, Marco Ferrara.

Le retrait est prévu ces prochains mois. La RTS gère actuellement une quinzaine de comptes sur la plateforme. « Nous garderons une présence avec le compte d’entreprise @RadioTeleSuisse pour veiller et pouvoir intervenir, par exemple en cas d’usurpation de notre identité », a précisé le porte-parole.

La RTS continuera de proposer ses informations via ses propres plateformes, comme l’application RTS Info pour l’actualité. Pour sa communication d’entreprise, elle misera sur son site rts.ch et sur LinkedIn.

Jeudi, la SSR (dont font partie la RTS et son pendant alémanique SRF) avait fait savoir que cette dernière ne communiquera plus, à partir de la mi-mai, que sur deux canaux sur X, contre 13 actuellement.

Désinformation et haine

Ces derniers temps, SRF n’atteint plus vraiment son public cible sur la majorité de ses canaux X, a expliqué une porte-parole. L’unité alémanique de la SSR « observe en permanence sur quelles plateformes de médias sociaux la population suisse alémanique se trouve et comment les utilisateurs interagissent avec les contenus de la SRF et les consomment », a-t-elle ajouté, ajoutant que la SSR souhaite utiliser efficacement les ressources disponibles.

La stratégie d’entreprise « SRF 2024 » prévoit en outre que la SRF se concentre sur ses propres plateformes numériques, comme l’application SRF News, et renforce leur contenu. A partir de la mi-mai, SRF n’exploitera plus que le canal de SRF News et celui d’entreprise « SRF ». Les journaux régionaux de la SRF et SRF Meteo ont déjà fait leurs adieux à leurs followers jeudi sur X.

Depuis sa reprise en octobre 2022 par Elon Musk, X a drastiquement réduit ses ressources pour la modération des contenus. Cela a contribué à une explosion des messages de désinformation, de violence et de haine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi