Camerounactuel

Pourquoi la CAF pourrait reporter la CAN 2023

A l’instar de la précédente édition, disputée avec un an de retard en raison de la pandémie de Covid-19, la CAN 2023 pourrait voir ses dates chamboulées ! Initialement, la compétition est prévue du 23 juin au 23 juillet 2023 en Côte d’Ivoire.

Seulement, à un an du tournoi, de fortes précipitations avec des inondations ont été enregistrées au pays des Eléphants et la Confédération africaine de football (CAF) commence à admettre que programmer la compétition en plein pendant la saison des pluies n’est pas forcément une idée judicieuse…

Avec la Coupe du monde 2022 programmée du 21 novembre au 18 décembre 2022, il est impossible d’avancer la CAN à janvier-février 2023 car les joueurs ne seront pas en mesure d’enchaîner deux tournois majeurs en l’espace de quelques semaines. La seule alternative consiste donc à reporter la CAN à janvier-février 2024.

«Nous l’envisageons, cela fait partie des possibilités», a admis le secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo-Omba, interrogé par Le Monde. «Nous avons demandé aux météorologues ivoiriens de nous faire un rapport sur l’historique des précipitations en Côte d’Ivoire en juin et juillet, mais également de nous faire part de leurs projections.»

Du côté du pays-hôte, le nouveau président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Idriss Diallo, a également ouvert la porte.

«La CAF ne nous a pas sollicités, mais quelle que soit sa décision, nous l’appliquerons, c’est sa compétition. Nous ne sommes pas opposés (à un changement de dates)», a fait savoir le dirigeant auprès du quotidien français. Le sujet sera au menu de la 44e Assemblée Générale Ordinaire de la CAF prévue le 10 août prochain à Arusha en Tanzanie.

Afrik-Foot

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi