Camerounactuel

Pourquoi Blé Goudé a été arrêté par la DST au Ghana avant son arrivée en Côte d’Ivoire

Charles Blé Goudé n’en croyait pas ses yeux lorsque hier, la police ghanéenne a essayé de le mettre aux arrêts une fois de plus. Ce qui se murmurait ce matin a été confirmé par lui-même à Yopougon lors de son discours.

Charles Blé Goudé l’a dit ce soir à Yopougon: il a fait l’objet d’une brève interpellation hier alors qu’il rentrait en Côte d’Ivoire. Selon le leader du Cojep, sa délégation et lui ont transité par le Ghana avant de prendre pied en Côte d’Ivoire. Mais, tout ne va pas se passer comme prévu. Blé Goudé anormalement atterri au Ghana dans la nuit d’hier.

Sauf que lors du contrôle d’identité, il va se passer quelque chose d’inattendue. En queue de sa délégation, il voit tout le monde passer avant d’être surpris par la lenteur du traitement de son passeport. D’après lui, un bruit, un cliquetis n’arrêtait de sonner dans le box du policier des frontières du Ghana qui le reçoit. Ce dernier contre toute attente lui demande de se mettre de côté.

Interloqué, Blé Goudé demande ce qu’il se passe. Il va s’entendre dire qu’il est aux arrêts. Pour quelle raison demande Blé Goudé qui s’être demandé  » ici encore ? ». La police ghanéenne va l’informer qu’il existe un mandat d’arrêt international contre sa personne. Il demande lequel ? La police indique que c’est un mandat des autorités ivoiriennes qu’elle exécute, sans trop de précision.

Blé Goudé dit avoir avec son équipe appelé le chef de cabinet du chef de l’Etat de Côte d’Ivoire et le Directeur Général de la Police Nationale, Youssouf Kouyaté. Ce sont ces derniers qui ont convaincu la police ghanéenne de ce que Blé Goudé ne représente pas un danger pour la Côte d’Ivoire. Après les excuses de la Police et du ministre de la sécurité du Ghana, tout est rentré dans l’ordre.

Afrik Mag

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi