Camerounactuel

Pour soigner le coronavirus, Guy Parfait Songue propose un traitement miracle

Dans une sortie récente sur son compte Facebook, l’enseignant et par ailleurs, homme de Dieu estime que le roi des herbes peut soulager plusieurs de nos compatriotes contre le Covid-19.

C’est quasiment une résurrection, pour le prophète Guy Parfait Songue. Depuis sa débâcle en 2018 où, il annonçait la mort de Paul Biya, le président de la République du Cameroun, bien avant l’élection présidentielle de cette année-là, l’homme avait disparu des radars. Avec la crise sanitaire du coronavirus, l’enseignant vient de faire sa réapparition.

Dans cette sortie qui date du 11 avril 2020, il brandit sa couronne de professeur hors échelle de médecine spirituelle pour se joindre aux autres chercheurs du monde pour mobiliser dans la course au traitement du coronavirus. Alors que le commun des mortels surfe sur un probable vaccin pour prévenir du mal, ou alors sur la disponibilité d’un médicament susceptible de soigner la maladie,  l’homme de Dieu semble avoir trouvé le remède magique.

Ageratum conizoides

Dans cette sortie, il demande aux africains de se traiter à base d’une herbe, qu’on appelle sur le continent berceau de l’humanité « Roi des herbes », le nom scientifique de la plante est Ageratum conizoides. D’après Guy Parfait Songue, la plante soigne le coronavirus. Depuis le déclenchement de la maladie, ce n’est pas la première fois que les africains proposent des solutions pour limiter la propagation du virus.

Plusieurs ressortissants du continent noir ayant guérir de coronavirus disent avoir minutieusement utilisé la fameuse recette de grand-mère pour se mettre à l’abri de la terrible maladie. Au Cameroun, l’on dénombre déjà plus de 800 personnes testées positives à la maladie. Dans les  20 mesures mises sur pied par Yaoundé,  il y a le port du masque obligatoire,  notamment dans les lieux publics. Une mesure qui entre en vigueur ce lundi.

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles