Camerounactuel

People : la journaliste Agnès Tailé vit sa passion pour la mode aux Etats Unis !

Installée depuis plusieurs déjà années aux Etats Unis, la journaliste Agnès Tailé semblait avoir presque disparu des écrans radars jusqu’à ce Nord Actu Tv retrouve sa trace ! Désormais c’est dans l’univers de la mode que la belle Agnès Taïlè fait en effet parler d’elle.

Fashion Designer, elle est revenue à son premier amours car avant de lancer dans le journalisme, Agnès Taïlé est avant un passionné de couture. Cette créatrice au talent confirmé a su tracer son chemin et vivre son « rêve américain » à travers son entreprise, Camerica Creations.

Il y a quelques jours, Agnès Taïlé a reçu le prix « Couture designer of the year 2022 » lors de la 6e édition d’évènement « Beauty It`s Everywhere Awards », organisé à New York par Art & Beauty Magazine. Ce prix vient ainsi renforce la crédibilité de la camerounaise et le prestige qui la qualité de son travail.

Dans le domaine du journalisme également, Agnès Taïlè a fait ses preuves au Cameroun et bien au-delà. Ancienne présentatrice à Seweet FM puis journaliste à Canal 2 International, elle a par la suite fondée l’hebdomadaire Le Septentrion, un journal consacré à l’actualité dans le Grand Nord Cameroun.

En 2009, Agnès Taïlé, encore en service à Canal 2 International, a reçu le « Prix du courage en journalisme » (« Courage in Journalism Awards 2009 ») de la Fondation internationale des femmes dans les médias. Un prix qu’elle a partagé cette année-là avec la Biélorusse Iryna Khalip et l’Iranienne Jila Baniyaghoob.

« Ces journalistes remarquables ont choisi de diffuser l’information dans trois pays où la quête de la vérité les expose à être arrêtées, physiquement molestées, voire même assassinées » avait déclaré Judy Woodruff, la Présidente des « Prix du courage en journalisme ».

Précisons qu’en 2006, alors qu’elle était présentatrice à Sweet FM, Mme Tailé avait reçu des menaces lui enjoignant de cesser sa traque de la corruption au sein du gouvernement. Menaces dont elle avait fait fi. Peu de temps après, des hommes cagoulés la traînaient hors de chez elle pour la battre et la laisser pour morte.

Son émission de radio serait supprimée après cette agression. Mais une fois rétablie, Mme Taile décidait de poursuivre son activité de journaliste et rejoint alors Canal 2.

Nord Actu TV

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi