Camerounactuel

Paris 2022 : les chefferies camerounaises en vitrine

C’est l’une des activités qui meubleront la saison culturelle camerounaise à Paris au Musée Du Quai Branly du 05 avril au 17 juillet 2022 sur le thème « Sur la Route des Chefferies du Cameroun : du visible à l’invisible ».

Trônes royaux et masques ancestraux venant du Cameroun sont depuis la semaine dernière par voie maritime en destination pour la France.

En effet, ces objets traditionnels des quatre aires du Camerounais en partenariat avec la Route des chefferies seront représentés à la grande exposition multimédia du Musée Du Quai Branly-Jacques Chirac du 05 avril au 17 juillet 2022 durant la saison culturelle camerounaise à Paris, capitale française.

« Cette exposition présentée à Paris d’avril à juillet 2022 lors de la saison culturelle camerounaise est très importante. Car elle est une saison qui vise la reconnexion de la diaspora avec sa culture, une reconnexion des camerounais avec sa diaspora même s’il permettra de mettre en exergue les talents créatifs du Cameroun sur le plan culturel dans le monde qui sera également une occasion de donner un aperçu des trésors des chefferies du Cameroun », a déclaré Sylvain Djache Nzefa, commissaire général aux médias le 11 janvier dernier lors de la conférence de presse.

Hors mis cette exposition, le commissaire général promet également aux camerounais de la diaspora et les Français d’autres temps forts de la diversité culturelle du 237.

« Pays d’une symphonie africaine, le Cameroun à travers cette exposition dans ta capitale française va s’appuyer sur une diversité de la richesse que te Cameroun regorge au Musée Du Quai Branly tout d’abord d’une exposition sur plus de 2000mètres carrées pendant 4 mois intitulée « Sur la Route des Chefferies du Cameroun : du visible à l’invisible.

Ensuite, nous aurons la parade royale de civilisations. Une parade qui va toucher des grands moments culturels de Paris parmi lesquels ta Tour Eiffel, La Seine qui vont être utilisées et aussi la place des trophées d’Euro et ensuite le jardin du théâtre de la ville de Paris qui migre sur te Palais de l’Elysée.

Et enfin la nuit des chefferies au théâtre de la ville de Paris avec un spectacle sur le récital Ekang que fera Jacques Greg Belobo et d’autres danses patrimoniales et contemporaines relookées utilisant le Quai de la Seine et si possible le Fleuve de la Seine », a-t-il ajouté.

Formations des journalistes

Par ailleurs, un avant goût du spectacle a été donné au public lors du vernissage de l’exposition de préfiguration à l’Institut Français du Cameroun de Yaoundé jusqu’au 10 février 2022.

« Cette exposition aura pour objectif premier de valoriser le patrimoine culturel camerounais, de le mettre en valeur le plus possible avec nos interlocuteurs qui sont ta Route des Chefferies et également en partenariat avec l’ambassadeur de France ici au Cameroun.

Pour nous, il est très important à la fois de valoriser te patrimoine traditionnel du Cameroun dans tous ses aires culturelles et ésalement de pouvoir montrer toute la modernité et le dynamisme des artistes camerounais parmi lesquels Jacques Grès Belobo, Blick Bassy, Imane Ayissi qui sont autant d’entrepreneurs qui sont connus ici et surtout à l’International », explique Patrick Hauguel, directeur délégué de l’Institut Français du Cameroun de Yaoundé aux médias.

Un travail qui n’aurait pas vu le jour selon le délégué de l’Ifc sans l’accompagnement de la Route des chefferies.

« Ce travail n’aurait pas eu de sens sans la collaboration de la Route des chefferies car la route des chefferies c’est 20 ans d’expérience sur ta culture patrimoniale ici au Cameroun et surtout la possibilité de travailler avec les autorités traditionnelles du Cameroun pour donner caution sur toutes les oeuvres qui pourraient être représentées d’une façon patrimoine », a- t-il conclut.

Un rendez-vous patrimonial pour la presse culturelle à ne rater sous aucun prétexte d’où les formations en présentiel du 27 au 29 janvier prochain à Yaoundé, Douala et Bafoussam pour ceux des candidats ayant été retenus pour le concours de la meilleure production au service du patrimoine.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Lire aussi

No Content Available