Camerounactuel

Oumarou Sogba : « les Lions indomptables sont leur propre adversaire »

Entraineur des clubs d’élites par ailleurs sélectionneur national adjoint des moins de 20 ans messieurs, le technicien fait le point à mi-parcours de cette 33e édition de la Can TotalEnergies 2021. Tout comme il analyse les performances des Lions Indomptables qui affrontent en quarts de finale samedi prochain à Japoma, la sélection de Gambie.

Rendu à la phase des huitièmes de finales comment trouvez-vous le niveau général de la compétition ?

Pour ce qui est du niveau de la compétition, je dois dire qu’il est moyen. Il est important de signaler que c’est la première Can à 24. Lors de la première journée, les équipes étaient calculatrices, ne se lâchaient pas du tout. La pandémie à Covid-19 a également perturbé les équipes dont certains en ont payés les frais. Par la suite, les sélections se sont libérées et on a assisté à des rencontres plus relevées par la suite. Le niveau va d’avantage s’élever lors des prochaines étapes. C’est une certitude. Plus on se rapproche du podium, plus l’implication, l’engagement et la détermination des équipes deviennent plus grands.

Les Lions indomptables peinent à élaborer un jeu et ne séduisent toujours pas. Qu’est ce qui fait problème ?

Je pense qu’il ne faut pas être alarmiste. Il y’a des points positifs et négatifs comme on en voit partout. On va dire que c’est actuellement la meilleure attaque de la compétition : nous avons dans notre effectif, le meilleur buteur de la compétition pour le moment.

Le bémol c’est qu’à chaque rencontre, nous concédons un but. C’est une habitude qu’il faut absolument corriger. Actuellement, jouer une Can à domicile, c’est énormément de pression de la part des parents, du public, des amis.Avec le soutien de la Fédération camerounaise de football, du ministère des Sports et de tous, il faudra se ressaisir après ce que l’on a vu lors du dernier match face aux Comores. C’était plutôt inquiétant. Heureusement qu’ils savent ce qu’il faut faire pour la suite. Heureusement qu’on note aussi des points positifs.

Qu’est-ce qu’il faut pour rendre cette équipe des Lions Indomptables plus conquérantes ?

Les Lions aujourd’hui ont besoin d’une seule chose je pense : c’est le soutien psychologique. Le gouvernement a mis tous les moyens pour que la fête soit belle. C’est déjà un avantage puisque par le passé ce n’était pas le cas. Toute chose que nous encourageons vivement.C’est également le cas du nouveau président de la Fécafoot qui apporte son soutien multiforme pour la réussite de cette compétition. Les camerounais doivent être tous derrière les Lions. Les joueurs eux même ont besoin de confiance pour pouvoir élaborés un bien meilleur jeu.

Le Cameroun affronte la Gambie Samedi prochain comment aborder la rencontre ?

Nous jouons contre la Gambie qui est un adversaire que nous devons prendre très au sérieux. Nous les avons vus jouer ; ils ont mis les grandes nations de football en difficulté. Sans complexe. Ils reviendront très revanchards. Les Lions seront leur propre adversaire.Mentalement, nous devons aborder le match tambour-battant. J’espère surtout que le comportement des Lions indomptables lors des transitions des ballons offensifs et défensifs, va régler tout ceci.

Pour terminer, jusqu’ou peuvent aller les Lions dans cette compétition ?

Les Lions c’est cinq Can remportées à l’extérieur. Si vous me posez la question de savoir jusqu’ou ils peuvent aller à domicile, et de surcroit devant son public, je vous réponds que les Lions ont les arguments pour remporter la compétition ; ils sont leur propre adversaire. Tout passe par le soutien, les encouragements… Qu’à cela ne tienne ; je vois des sélections comme le Maroc et bien d’autres. Mais, ne perdons pas de vue que le Cameroun dos au mur, est très dangereux.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles