Camerounactuel

Opinion : Macron s’est moqué de l’intelligence de l’homme noir tout au long de sa tournée Africaine

Il s’est moqué de l’intelligence de l’homme noir tout au long de sa tournée Africaine et est reparti sous les acclamations de certains….

Cela interroge l’avenir de notre continent avec une jeunesse émotive qui danse plus qu’elle ne pense. Une jeunesse abruti par des régimes dictatoriaux paresseux et ivres du pouvoir qui n’ont rien compris à l’enjeu de l’éducation et de l’adaptation des programmes scolaires aux besoins spécifiques de l’Afrique . C’est à dire la formation d’une jeunesse capable de s’élever au-dessus des émotions, de ses complexes d’infériorité pour comprendre comment fonctionne le monde et penser son avenir sans attendre que les impérialistes occidentaux viennent lui dicter le chemin à suivre.

Car qu’est ce que le Président Français Emmanuel Macron à fait lors de cette tournée Africaine ?

Il est venu se plaindre du dictateur Poutine auprès des dictateurs Africains qu’il soutient. Et une partie de la jeunesse a applaudi au lieu de le huer pour le rôle de la France dans décripitude et l’appauvrissement de l’Afrique noire francophone.
Il est venu en Afrique se plaindre de ce que la Russie a porté atteinte à la souveraineté de l’Ukraine alors même que la France son pays à détruit l’Etat souverain de Libye compromettant le rêve ambitieux que nourrissait Mohamad Khadafi pour le continent noir .

Pour rappel, Mohamad Khadafi rêvait des États Unis d’Afrique, d’un fond monétaire Africain financé en partie par le pétrole Libyen, d’une grande armée Africaine comparable à l’OTAN, d’une monnaie Africaine, des satellites de communication Africains totalement indépendants, de l’unité politique de l’Afrique face aux grands défis internationaux etc…

Mais la France à stoppé net cette ambition en tuant le guide Libyen et en détruisant la Libye d’où s’approvisionnent aujourd’hui les terroristes en armes pour déstabiliser les pays du Sahel. Ça, c’est la responsabilité de la France et la gravité de la chose est telle que si les Africains avaient un niveau de conscience suffisamment élevé, un Président Français n’aurait jamais le courage de mettre ses pieds en Afrique si ce n’est pour présenter des excuses et réparer les torts causés par la France à l’Afrique.

Il faut dire que si les projets que nourrissait Khadafi pour le continent Africain étaient réalisé même de moitié, l’Afrique aurait eu les moyens de financer son développement de façon autonome car sa souveraineté monétaire et politique lui aurait donné des mages de manoeuvre nécessaires en diminuant de façon drastique la mainmise de l’occident sur nos richesses. C’est la France <<meilleure amie>> des Afro-cons qui a tué ce rêve de grandeur pour préserver ses intérêts économiques et stratégiques.

En résumé qu’est ce que Emmanuel Macron à dit lors de sa tournée Africaine ?

Il a dit de façon implicite aux Africains que la souveraineté de l’Ukraine est plus utile à l’occident que la Souveraineté de la pauvre Libye que cet occident a détruit. En outre , il dit implicitement aux Africains que la dictature est acceptable en Afrique et pas ailleurs. C’est pour cela qu’il vient se plaindre du dictateur Poutine auprès des dictateurs Africains qu’il soutient.

Vous comprenez le niveau de mépris du président français pour l’intelligence des Africains.

Pour lui, l’homme noir ça ne réfléchit pas . La preuve, la France tue ton frère Libyen et t’invite à défendre son frère Ukrainien et tu applaudis à tout rompre. Et puis tu dances toute la nuit pour célébrer sa présence.
C’est ici que j’attends de voir ce que valent tous ceux qu’on appelle politologues au Cameroun. Car au-delà du mépris, c’est un véritable défi intellectuel que Emmanuel Macron vient de lancer aux peuples Africains . Je suis donc curieuse de savoir si en dehors de remuer le tribalisme, ceux là qu’on appelle « politologues » au Cameroun sont capables de répondre à Monsieur Emmanuel Macron.

En attendant, je vais saluer deux braves femmes qui ont très bien compris ce qui se cache derrière la tournée Africaine de Macron . Il s’agit de Mme Calixthe Beyala et de Mme Nathalie Yamb . Elles ont chacune dans son style trouvé des mots justes pour déconstruire l’imposture de Macron. Je partage entièrement leurs réflexions sur les relations Franco-africaine et appelle les Africains à se réveiller et à cesser de célébrer leurs bourreaux .

C’est peut-être l’occasion d’inviter tous les intellectuels Africains à jouer pleinement leur rôle d’éclaireurs de conscience car le continent Africain semble être le seul endroit au monde où la jeunesse à la conscience complètement endormie. Cela en fait une proie facile pour les impérialistes occidentaux qui utilisent leur faiblesse émotionnelle pour asservir tout un continent.

C’est inacceptable. l’Afrique doit dire non à l’hypocrisie de la France qui soutient les dictatures en Afrique et contribue par ce fait à anéantir les efforts de démocratisation et de développement de nos pays. Il faut se dire des vérités : la France n’a jamais été une amie de l’Afrique. Au contraire, en tant que principal soutien aux dictateurs Africains, la France est le plus grand ennemi de l’Afrique noire Francophone. Elle est le principal frein au développement de cette partie du continent dont elle exploite les richesses depuis cent ans aujourd’hui d’abord grâce au fait de la colonisation et ensuite grâce aux accords inégaux qui la lient à nos pays. Des accords qu’il faut rompre immédiatement pour que l’Afrique décolle.

Arlette Framboise Doumbe Ding

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi