Camerounactuel

Mbanga : des poteaux électriques tombés et à l’abandon mettent les enfants en danger

Les habitants de Mbanga, dans le département de Mungo, demandent à Eneo, la compagnie d’électricité, d’ajuster et de changer les poteaux du quartier 7 de Mbanga. Ils s’inquiètent de ce qui pourrait arriver à leurs enfants qui jouent autour et vont parfois dans les buissons avec des poteaux tombés tout autour.

« Cela fait deux ans que ces poteaux sont tombés avec des câbles éparpillés partout, ce qui est très dangereux. Vous trouvez des câbles sur le sol dans les buissons et nos enfants jouent autour. Que se passe-t-il s’ils touchent ces câbles par erreur ? Les enfants sont parfois difficiles à contrôler« , explique Martins Ngu, un parent.

« Il y a quelque temps, un enfant a quitté la maison pour aller chercher quelque chose au bord de la route, mais malheureusement il n’est jamais revenu. Les câbles qui jonchaient la route ont eu raison de cet enfant et le pire était que c’était la saison des pluies« , se souvient Ngepcha Paulina, une habitante de la région.

Les habitants pensent que le gouvernement n’est pas le problème ici et accusent Eneo en déclarant que la société est négligente et omet délibérément de changer les vieux poteaux autour, non seulement à Mbanga mais aussi dans d’autres villes du Cameroun, ce qui a conduit à de nombreux décès.

« Les poteaux tombent sur les gens tous les jours au Cameroun et les tuent. Vous trouverez un poteau qui semble si vieux et qui se casse même. Certains tombent presque sur le sol avec les câbles, mais tout ce qu’Eneo sait faire, c’est ajouter des factures et faire tourner les compteurs plus vite. C’est un problème très sérieux et je pense qu’Eneo devrait être mis en garde et rappelé à l’ordre« , déclare Jean Denis Dicap, un autre habitant de la région.

« Tout ce qui est électricité n’est pas quelque chose avec lequel on joue et le Cameroun s’amuse à abandonner les poteaux électriques ce qui est dangereux pour toute la ville. Je veux dire que vous vous déplacez et vous ne trouvez que des poteaux sur le sol. C’est seulement ici que l’on trouve un seul poteau avec des milliers de câbles tout autour comme si nous manquions de bois. Nous produisons du bois au Cameroun, alors quel est exactement le problème ? Le problème est le même tous les jours et nous ne pouvons pas vivre sans électricité. Eneo en particulier a sérieusement besoin de s’asseoir et seul le gouvernement peut gérer leur insouciance« , estime Albert Ngomba.

Le faible voltage est une des principales plaintes des habitants de Mbanga, qui ont des difficultés à utiliser des appareils lourds comme les réfrigérateurs. La population a même rendu visite à l’agence Eneo de Mbanga mais jusqu’à présent, rien n’a été fait.

CNA

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi