Camerounactuel

Marseille a Rennes (1-0) grâce à un but de Mattéo Guendouzi et verra les huitièmes de finale

l’essentiel
L’Olympique de Marseille a assuré son billet pour les huitièmes de finale en remportant son duel face à Rennes (1-0) ce vendredi grâce à un but de Mattéo Guendouzi.

Confirmer sa forme olympique. C’est ce que souhaitait l’OM en accueillant hier le Stade Rennais dans son Vélodrome adoré. Eh bien c’est fait. Avec en prime le ticket d’entrée pour les huitièmes de finale.

C’est la demande du peuple ? Un but de la nouvelle recrue Ruslan Malinovskyi ? Je suppose que ça n’est pas allé loin. A la botte d’un coup franc situé à une trentaine de mètres des buts rennais, l’Ukrainien a envoyé une sacrée patate qui s’est littéralement écrasée dans le poteau de Dogan Alemdar (9).

Plongé dans les ténèbres en début de match par des Phocéens entreprenants, la jeunesse bretonne a vu peu à peu des lueurs d’espoir. A l’image de son premier tir cadré, signé Benjamin Bourigeaud, facilement capté par Pau Lopez (58).

C’est le moment choisi par Mattéo Guendouzi (59 ans) pour donner l’avantage à son équipe, bien servie par l’autre vice-champion du monde de l’effectif olympien : Jordan Veretout. Le Stade Rennais a poussé en fin de match pour revenir marquer, trouvant même la barre transversale dans le temps additionnel. Sans succès.

La troupe d’Igor Tudor s’offre un huitième succès d’affilée et poursuit son aventure dans la plus ancienne des compétitions.

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi