Camerounactuel

L’UA demande une enquête sur le décès de plus de 20 migrants africains à la frontière maroco-espagnole

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé à une enquête immédiate sur la mort de plus de 20 migrants africains à la frontière maroco-espagnole.

Il a exprimé « sa profonde préoccupation et son choc face au traitement violent et dégradant des migrants africains qui ont essayé de franchir une frontière internationale du Maroc vers l’Espagne, et ont rencontré une violence ayant entraîné la mort d’au moins 23 personnes et en ayant blessé de nombreuses autres », selon un communiqué rendu public dimanche.

M. Faki a appelé à une enquête immédiate et a rappelé aux pays leurs obligations en vertu du droit international de traiter tous les migrants avec dignité et de donner la priorité à leur sécurité et à leurs droits humains tout en s’abstenant de recourir à une force excessive.

L’incident meurtrier s’est produit lors d’une bousculade alors qu’un groupe de migrants illégaux issus de pays d’Afrique subsaharienne, dont le nombre est estimé à 2.000 personnes, a tenté vendredi de forcer le passage vers Melilla, enclave espagnole située dans le nord du Maroc.

Selon l’agence de presse officielle MAP, les forces de sécurité marocaines « sont intervenues » lorsque les migrants ont tenté d’escalader ou de couper une clôture séparant l’enclave espagnole du territoire marocain.

Les autorités espagnoles de Melilla ont déclaré que la plupart des migrants avaient été refoulés, à l’exception de 130 qui ont réussi à atteindre l’enclave.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi