fbpx

Cameroun Actuel

Les employés des Musées du Vatican déposent une mise en demeure pour précarité des contrats

Quarante-neuf employés des musées du Vatican ont adressé une mise en demeure au gouvernorat de la Cité du Vatican, dénonçant la précarité de leurs contrats de travail. Cette action collective, révélée par le quotidien italien *Il Corriere della Sera* le 12 mai dernier, constitue une première historique dans le plus petit État du monde.

Les employés affirment que « les conditions de travail portent atteinte à la dignité et à la santé de chaque employé. La mauvaise gestion est manifeste, et il serait plus grave encore qu’elle soit due à la seule fin de générer davantage de profits ». Ils soulignent également l’absence de protections sociales fondamentales au Vatican : « Au Vatican, il n’y a pas d’assurance-chômage, pas de mesures de soutien financier en cas de crise ou de perte totale d’activité », déplorent les plaignants.

La mise en demeure a été envoyée au cardinal Fernando Vérgez Alzaga, président du gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, qui exerce le pouvoir exécutif du Saint-Siège sous l’autorité du pape François. Face à l’absence de syndicats dans la cité-État, cette démarche pourrait conduire à une action judiciaire si une médiation échoue.

Les musées du Vatican, deuxième ensemble muséal le plus visité au monde, représentent une source précieuse de revenus pour le Saint-Siège. Le gouvernorat dispose maintenant de trente jours pour répondre à cette mise en demeure et tenter de résoudre le conflit avant que la situation n’aboutisse à des actions judiciaires plus sévères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi