fbpx

Cameroun Actuel

Le Nigeria vise la position de premier raffineur d’Afrique d’ici 2025 grâce à d’ambitieux projets de rénovation

Le Nigeria se lance dans un projet ambitieux visant à devenir le plus grand raffineur d’Afrique d’ici 2025, surpassant ainsi l’Algérie, l’Égypte et l’Afrique du Sud. Pour atteindre cet objectif, le pays a entrepris la rénovation de ses raffineries publiques, en mettant particulièrement l’accent sur la méga-raffinerie privée de Dangote, qui devrait produire 650 000 barils de produits raffinés, notamment de l’essence, du diesel et du kérosène.

Au cours des dernières semaines, environ six millions de barils de pétrole brut ont été livrés au port de Lekki pour alimenter les premières opérations de la méga-raffinerie du groupe Dangote. Inauguré le 22 mai 2023 dans la périphérie de Lagos, ce projet d’envergure représente un investissement colossal de près de 20 milliards de dollars, porté par le milliardaire Aliko Dangote.

L’objectif de ce projet est de réduire la dépendance du Nigeria vis-à-vis des importations de produits pétroliers raffinés et d’éradiquer la présence d’essence de qualité inférieure sur le marché local. La méga-raffinerie de Dangote a récemment annoncé le début de la production de gazole et de carburant destiné au transport aérien.

Outre l’initiative privée de Dangote, le Nigeria mise également sur la réhabilitation de ses raffineries publiques, notamment celles de Kaduna, de Warri et de Port Harcourt, pour assurer son approvisionnement en essence dans les années à venir. Ce projet d’envergure positionne le Nigeria comme un acteur majeur dans le secteur pétrolier africain, contribuant ainsi à renforcer son rôle de leader économique sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi