Camerounactuel

« Le général de la rue » Charles Blé Goudé est rentré en Côte d’Ivoire

Charles Blé Goudé est rentré samedi 26 novembre dans son pays natal, après plus de huit ans passés à l’étranger. En costume et cravate, il est arrivé à l’aéroport d’Abidjan par un vol commercial en provenance d’Accra, au Ghana voisin.

L’ancien bras droit de l’ex-président Laurent Gbagbo a été acquitté des accusations de crimes contre l’humanité avec son ancien patron par la Cour pénale internationale (CPI) l’année dernière.

Il a été accueilli par une dizaine de personnes, dont l’ancienne première dame Simone Gbagbo, avant de rapidement entrer dans un véhicule pour quitter les lieux. Il est attendu par ses partisans dans l’après-midi à Yopougon, commune populaire d’Abidjan, pour une «fête», «pas un meeting politique» a insisté son entourage.

Le retour de Blé Goudé est le dernier d’un certain nombre de personnalités politiques de haut niveau qui s’étaient brouillées avec l’administration actuelle depuis le conflit. En août, le président Alassane Ouattara, vainqueur des élections de 2010 que Gbagbo a refusé de reconnaître, a gracié ce dernier. L’ex-président – est retourné en Côte d’Ivoire en juin dernier – dans le cadre d’une campagne de réconciliation avant les élections prévues en 2025.

En juillet, le président a également tenu une rencontre avec Gbagbo et Henri Konan Bédié.

M. Blé Goudé a fui la Côte d’Ivoire la veille de la capture de M. Gbagbo, se rendant au Ghana par la route où il a vécu caché pendant près de deux ans.

Il a ensuite été arrêté et transféré à la CPI où il a comparu pour la première fois en 2014, accusé d’avoir commis des crimes contre l’humanité, y compris des accusations selon lesquelles il dirigeait une milice.

Mais tant M. Gbagbo que M. Blé Goudé ont été acquittés en 2019 après que les juges ont déclaré que l’accusation n’avait pas réussi à prouver sa thèse. La décision a été confirmée par la Chambre d’appel de la CPI l’année dernière.

L’ancien président est revenu en Côte d’Ivoire en juin 2021, où il tente depuis de jouer le rôle d’un artisan de la paix appelant à la réconciliation.

M. Blé Goudé a obtenu un passeport des autorités ivoiriennes en mai et peu après a obtenu le feu vert pour rentrer chez lui.

Certains en Côte d’Ivoire craignaient que son retour ne conduise à la confrontation dans un pays qui panse encore les plaies du conflit de 2010-11.

Mais Boga Sako, qui dirige son comité d’accueil, a déclaré jeudi lors d’une conférence de presse que Blé Goudé « souhaite faire un retour sobre ».

Dans une déclaration à l’AFP jeudi, Blé Goude s’est dit « très heureux » de retourner dans son pays d’origine, mais a également appelé à « la discipline et un esprit de retrouvailles ».

Afrik Mag

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi