Camerounactuel

Le chanteur nigérian D’Banj arrêté et détenu pour fraude

L’artiste nigérian Oladapo Olabanji alias D’banj a été arrêté et détenu pour détournement frauduleux d’argent.  Selon plusieurs médias nigérians, il a été contraint de se rendre mardi au siège de la Commission indépendante des pratiques de corruption et autres infractions connexes (ICPC) à Abuja lorsque des agents de l’ICPC l’ont contacté.

Le musicien aurait échappé aux convocations pendant des semaines en disant qu’il était à l’étranger pour des concerts programmés chaque fois qu’on lui demandait de se présenter pour un interrogatoire sur des allégations de fraude. L’ICPC a tenté d’arrêter l’artiste au Nigeria et à l’étranger après avoir décliné à plusieurs reprises les invitations à comparaître pour interrogatoire. Cela l’a forcé à se présenter au bureau de la commission le 6 décembre.

Le musicien est accusé d’avoir fraudé le gouvernement nigérian d’un gros montant destiné au projet N-Power, une initiative d’autonomisation lancée en 2016 pour lutter contre le chômage des jeunes et faire progresser le développement social.

Les enquêteurs affirment que D’banj a conspiré avec certains représentants du gouvernement pour ajouter des bénéficiaires fictifs à la masse salariale du régime. L’allocation est ensuite versée à ces bénéficiaires sur des comptes qui lui sont désormais prétendument liés.

D’banj a été arrêté après un interrogatoire prolongé qui a commencé à son arrivée. Les autorités ont rejeté sa demande de caution administrative parce qu’elles pensaient qu’on ne pouvait pas faire confiance au chanteur pour comparaître à son procès s’il était libéré sous caution.

L’ICP a confirmé mercredi l’arrestation et la détention de D’Banj.

Afrik Mag

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi