fbpx

Cameroun Actuel

Le cardinal Fridolin Ambongo critique vivement les autorités congolaises lors de la messe de Pâques

La messe de Pâques célébrée le dimanche 31 mars a été marquée par un discours incisif et politiquement chargé prononcé par le cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, devant les fidèles congolais. Dans son homélie, le prélat n’a pas hésité à dénoncer l’inaction des autorités face à l’activisme rebelle du M23 dans l’est du pays, soulignant les actes qui, selon lui, fragilisent la nation congolaise.

Dès le début de son intervention, le cardinal a dressé un tableau sombre de la situation en République démocratique du Congo (RDC), qualifiant le pays de « pays en agonie » et de « grand malade dans un état comateux ». Il a pointé du doigt l’injustice flagrante qui règne dans le pays, déplorant le non-respect des droits fondamentaux des citoyens et remettant en question la capacité de l’armée congolaise à défendre l’intégrité du territoire.

Le cardinal Ambongo a également souligné l’occupation persistante de l’est du pays, déplorant l’absence de moyens adéquats pour assurer la sécurité et la protection des citoyens. Il a comparé la situation à celle d’un « éléphant aux pieds d’argile », mettant en lumière la fragilité apparente de la nation congolaise face aux défis internes et externes.

S’adressant directement aux autorités, le cardinal a exhorté à mettre fin à des actions susceptibles d’attiser la rébellion, faisant référence au ralliement de certains cadres de l’ancien parti présidentiel au M23. Il a souligné la nécessité de comprendre les raisons profondes qui motivent de tels actes, mettant en avant la nécessité de promouvoir la communion nationale et d’éviter toute exclusion.

Le discours franc et sans concession du cardinal Ambongo n’a pas surpris les fidèles de la paroisse, habitués à la franchise et à la détermination de leur « berger ». Son message a résonné comme un appel à l’action et à la responsabilité, soulignant l’urgence de résoudre les problèmes qui minent la nation congolaise pour bâtir un avenir meilleur pour tous ses citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi