Camerounactuel

Le Cameroun repart en guerre contre le paludisme

Le gouvernement camerounais a lancé, jeudi, une vaste campagne de plaidoyer destinée à mobiliser les ressources pour une lutte plus efficace contre le paludisme.

Dénommée « Stop malaria, agissons maintenant », ladite campagne, à l’initiative de la Première dame Chantal Biya, ambitionne de susciter l’implication effective des leaders et décideurs à tous les niveaux en impliquant, désormais les élus locaux à la promotion de la santé à travers la gestion de l’environnement, l’assainissement des zones d’habitation ainsi que l’appui à l’amélioration de l’hygiène des populations.

Représentant 30% des motifs de consultation dans les hôpitaux du pays, le paludisme, bien que présenté comme en légère régression par le ministère de la Santé publique, était à l’origine de 3.863 décès, constitués en majorité d’enfants de moins de 5 ans et de femmes enceintes, et 3.150.784 infections en 2021.

Selon le rapport mondial de l’année dernière consacré à ce sujet, le Cameroun fait partie des 11 pays au monde les plus affectés par cette maladie considérée comme un problème de santé publique.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi