fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun connaît une augmentation significative de la production de cacao premium

Le Cameroun a récemment connu une augmentation remarquable de sa production de cacao premium au cours de la campagne 2022-2023, selon les données compilées par l’Office national du cacao et du café (ONCC). Les chiffres indiquent que le pays a produit 681 tonnes de cacao de qualité supérieure, soit plus du double par rapport à la campagne précédente.

Cette augmentation spectaculaire est le résultat de l’intérêt croissant des producteurs camerounais et de leurs partenaires pour le cacao « zéro défaut », destiné à des marchés de niches. Le cacao premium est issu de centres de production intégrés qui offrent des solutions durables pour la gestion des opérations post-récoltes, améliorant ainsi la qualité du cacao dans la chaîne de valeur.

Les huit coopératives labellisées « Golden Cocoa », soutenues par des partenaires néerlandais et l’organisme de coopération allemande GIZ, ont été les principaux contributeurs à cette augmentation de la production. Ces coopératives, situées dans les bassins de production du Sud-Ouest et du Centre du pays, ont mis sur le marché 372 tonnes de cacao premium au cours de la saison cacaoyère 2022-2023, soit une augmentation substantielle par rapport à la campagne précédente.

Parallèlement, les six centres d’excellence de traitement post-récolte du cacao, établis grâce à un partenariat entre les chocolatiers et confiseurs français et le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), ont également contribué à cette augmentation de la production. Ces centres ont produit 217 tonnes de fèves premium, soit le double de la production de la campagne précédente.

Malgré une légère baisse de la production de la part du producteur privé Scoop CA, qui a enregistré une production de 92 tonnes au cours de la dernière campagne, contre 141 tonnes lors de la saison précédente, la production globale de cacao premium au Cameroun a connu une croissance significative.

Cette augmentation de la production de cacao premium a également eu un impact positif sur les revenus des producteurs camerounais. Selon les prix officiels, ces fèves ont été vendues entre 1800 et 2000 FCFA le kilogramme pour le label « Golden Cocoa » et à 1740 FCFA le kilogramme pour les fèves issues des centres d’excellence. En moyenne, les producteurs ont généré plus de 1,2 milliard de FCFA au cours de la saison cacaoyère 2022-2023.

Outre ses avantages économiques, le cacao premium joue un rôle essentiel dans la croisade mondiale visant à améliorer les revenus des producteurs de cacao, qui sont souvent considérés comme les plus pauvres de l’industrie. De plus, il contribue à promouvoir le label Cameroun sur le marché international. Grâce à sa production de cacao premium, le Cameroun a récemment été admis, aux côtés du Ghana, sur la liste très sélecte des États producteurs exportant du cacao fin, jusque-là réservée aux pays d’Amérique du Sud, à Madagascar et à Sao Tomé et Principe en Afrique.

Cette augmentation de la production de cacao premium est une excellente nouvelle pour le Cameroun, tant sur le plan économique que sur le plan de la reconnaissance internationale. Elle témoigne de l’engagement des producteurs camerounais à fournir un cacao de qualité supérieure et durable, tout en offrant de nouvelles opportunités de croissance pour l’industrie cacaoyère du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi