Camerounactuel

l’Allemagne est prête à autoriser la Pologne à livrer des chars Leopard

L’Allemagne ne « s’opposera » pas à la volonté de la Pologne de livrer des chars Leopard à l’Ukraine, qui les réclame avec insistance, si Varsovie en demande l’autorisation, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie allemande. Annalena Baerbock.

• Lisez aussi : Soldats russes et ukrainiens tués ou blessés : la Norvège dévoile ses estimations

• Lisez aussi : [EN IMAGES] En plein reportage, un journaliste russe blessé par un éclat d’obus à Soledar

« Si on nous posait la question, nous ne nous y opposerions pas », a déclaré le ministre du parti des Verts, qui gouverne en coalition avec les sociaux-démocrates d’Olaf Scholz, à propos de la livraison à Kyiv de ces chars de fabrication allemande.

« Pour l’instant, la question n’a pas été posée » par la Pologne, tenue de faire une demande officielle à Berlin, a précisé le ministre, interrogé à Paris sur la chaîne française LCI.

Le gouvernement allemand subit une pression croissante pour fournir à l’Ukraine des chars lourds Leopard, ce qui pourrait avoir un impact significatif sur le champ de bataille contre les troupes russes.

« J’ai compris l’importance de ces réservoirs, nous en sommes pleinement conscients », a ajouté Mme Baerbock.

La Pologne et la Finlande ont proposé de livrer les Léopards qu’ils possèdent, mais ils ont besoin de l’approbation officielle de Berlin pour les réexporter.

Or, Olaf Scholz s’est jusqu’ici refusé à se prononcer sur la question de ces livraisons indirectes, tout comme sur celle de l’approvisionnement direct en Léopard à partir des stocks allemands.

Ukraine : l'Allemagne est prête à autoriser la Pologne à livrer des chars Leopard

De nouveau interrogée sur la question dimanche à Paris, lors d’une conférence de presse aux côtés d’Emmanuel Macron, la chancelière s’est montrée évasive, réitérant la nécessité d’agir en concertation avec les alliés de l’Ukraine sur les questions de livraison d’armes.

Ce n’est pas la première fois que les ministres verts du gouvernement, notamment Mme Baerbock, adoptent une ligne plus volontariste que la chancelière au sujet du soutien militaire à l’Ukraine.

Plusieurs personnalités écologistes ont insisté ces dernières semaines pour qu’Olaf Scholz approuve les livraisons de chars à Kyiv.

Lors d’une réunion vendredi à la base américaine de Ramstein en Allemagne, les alliés occidentaux de l’Ukraine ont repoussé toute décision en la matière, provoquant la colère de Kyiv, qui a critiqué leur « indécision ».

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.



Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi