Camerounactuel

Lady Ponce : « il n’y a aucun promoteur qui pourrait vous dire qu’il a mon numéro »

La chanteuse du Bikutsi, a réagi lors d’un direct ce dimanche 29 mars 2020,  sur son compte Facebook, après la sortie de son marie.

C’était un rendez-vous bien attendu par les internautes camerounais et les fans de l’artiste Lady Ponce. Elle brise finalement le silence après la sortie fracassante avec des révélations scandaleuses de « dieu Cyclone », son mari. Ce dimanche 29 mars 2020, elle fait un live sur son compte Facebook officiel en guise de mise au point. Lors de l’échange avec les internautes, elle tient à faire la précision suivante.

«Jusqu’à preuve du contraire nous sommes toujours mariés. Je suis toujours madame Youmbi Tsafack (dieu Cyclone). Est-ce que je peux le condamner, non je ne peux pas le faire. Parce que les réseaux sociaux ont détruit mon homme (…) Les réseaux sociaux sont méchants et diaboliques», indique celle-ci. Sur le tas, elle trouve néanmoins les raisons de son dernier dérapage. «Avant l’annonce de notre mariage, les billets ont fuité. Mon époux a été insulté avant le mariage, et après le mariage il a encore été insulté pendant deux ou trois mois. Je me dis que ça l’a peut-être traumatisé», explique celle-ci.

Famille

L’artiste confie dans son direct, quelle est l’objet de toutes les moqueries. Plus grave, elle s’offusque des pires moments que passe son fils après les attitudes de son mari. C’est pour cette raison, qu’elle présente ses regrets aux fans.

«Je m’excuse pour la sortie de mon époux. Je dis le linge sale se lave en famille. Ce qui m’a le plus choqué, c’est qu’on m’a fait passer pour ce que je ne suis pas. Ça fait 16 ans que je vis de la musique, ça fait 16 ans que je gagne dignement ma vie en chantant et en dansant. J’irais même jusqu’à vous dire qu’il n’y a aucun promoteur qui pourrait vous dire qu’il a le numéro de Lady Ponce…, j’ai toujours respecté le travail que je fais», conclut l’artiste.

 

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles