Camerounactuel

La Turquie dénonce la « barbarie » d’une manifestation brûlant le Coran en Suède

Les Émirats arabes unis se sont déclarés contre « toutes les pratiques visant à déstabiliser la sécurité et la stabilité en violation des valeurs et principes humains et moraux ».

Le Conseil de coopération du Golfe a également condamné la manifestation.

« Les provocations islamophobes sont épouvantables »

Le ministre suédois des Affaires étrangères, Tobias Billstrom, a déclaré : « Les provocations islamophobes sont épouvantables ».

« La Suède a une grande liberté d’expression, mais cela n’implique pas que le gouvernement suédois, ou moi-même, soutienne les opinions exprimées. »

La manifestation de Paludan s’est déroulée sous haute protection policière avec une centaine de personnes – dont un grand nombre de journalistes – rassemblées près de l’ambassade de Turquie à Stockholm.

Le principal attaché de presse du président Recep Tayyip Erdogan, Fahrettin Altun, a exhorté la Suède à « agir immédiatement » contre les provocations haineuses.

« Les autorités suédoises doivent prendre conscience de la réalité des groupes terroristes qui ont l’intention d’empêcher l’adhésion de la Suède à l’OTAN en empoisonnant leurs relations avec nous », a-t-il tweeté.

Une petite manifestation pro-Turquie a également eu lieu de l’autre côté de l’ambassade, tandis qu’un rassemblement pro-kurde appelé par le Comité Rojava de Suède et d’autres a eu lieu à Stockholm, attirant plusieurs centaines de personnes.

La police suédoise a donné son autorisation pour la manifestation après avoir déterminé qu’elle relevait des lois libérales sur la liberté d’expression du pays.

« Clairement un crime de haine »

Devlet Bahceli, chef du parti nationaliste MHP, le partenaire junior de la coalition gouvernementale d’Erdogan, a juré que « l’adhésion de la Suède à l’OTAN ne sera pas approuvée par le parlement ».

Un groupe de manifestants a mis le feu à un drapeau suédois lors d’un rassemblement devant son consulat à Istanbul et a appelé la Turquie à rompre ses relations diplomatiques avec Stockholm, a rapporté un journaliste de l’AFP.

Un autre groupe a manifesté près de l’ambassade de Suède à Ankara.

La Turquie avait déjà convoqué vendredi l’ambassadeur de Suède pour « condamner cette action provocatrice qui est clairement un crime de haine – dans les termes les plus forts », a indiqué une source diplomatique.

Le 12 janvier déjà, l’ambassadeur avait été appelé à répondre d’une vidéo postée par le comité pro-kurde du Rojava de Suède qui montrait Erdogan se balançant par les jambes à partir d’une corde.

Erdogan assimilé à Mussolini

Un tweet du groupe a comparé Erdogan au dictateur fasciste italien Benito Mussolini, qui a été pendu la tête en bas après son exécution dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale.

La Suède et son voisin la Finlande espèrent rejoindre l’OTAN, abandonnant des…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi