fbpx

Cameroun Actuel

La Société nationale d’électricité du Tchad lance un ambitieux projet d’infrastructures hybrides

La Société nationale d’électricité (SNE) du Tchad vient de franchir une étape décisive dans son ambition d’améliorer l’accès à l’électricité dans le pays. En effet, elle a récemment lancé un appel d’offres international pour la construction de trois centrales hybrides, financées par un don de la Banque africaine de développement (BAD).

Ces centrales, qui fonctionneront à la fois au solaire et au fioul, dotées de batteries de stockage d’énergie, auront une capacité totale de production de 4 MW. La ville de Bongor bénéficiera de 2 MW, tandis que Bol et Biltine recevront chacune 1 MW.

Ce projet, évalué à plus de 13 milliards de Fcfa, s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui au secteur de l’énergie électrique au Tchad (PASET), cofinancé par plusieurs partenaires internationaux. Il vise à hybrider les infrastructures de production, renforcer les infrastructures de distribution, améliorer la gestion des abonnés et fournir une assistance technique aux acteurs du secteur.

Selon la BAD, ce projet permettra de répondre aux défis majeurs auxquels est confronté le réseau électrique tchadien, notamment les délestages fréquents causés par l’indisponibilité des moyens de production et les contraintes techniques du réseau de distribution.

À terme, le PASET contribuera à améliorer la qualité de service pour les populations tchadiennes en assurant un approvisionnement électrique plus fiable et efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi