Camerounactuel

La Russie dénonce la « russophobie » de Tallinn et expulse l’ambassadeur d’Estonie — RT en français

La Russie a annoncé l’expulsion de l’ambassadeur d’Estonie, dénonçant la « russophobie totale » de Tallinn, après l’expulsion début janvier de 21 diplomates de l’ambassade de Russie. L’Estonie a répondu immédiatement par une mesure similaire.

« L’ambassadeur de la République d’Estonie doit quitter la Russie le 7 février 2023 », a annoncé le 23 janvier le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué selon lequel le niveau des relations diplomatiques est abaissé à celui des chargés d’affaires.

« Ces dernières années, les dirigeants estoniens ont délibérément détruit toute la relation avec la Russie. La russophobie totale et la culture d’hostilité envers notre pays ont été élevées par Tallinn au rang de politique d’État », a-t-il poursuivi.

Selon Moscou, l’expulsion des diplomates russes annoncée le 11 janvier par l’Estonie a confirmé « la politique de destruction des relations » entre les deux pays. « L’entière responsabilité de l’évolution de cette situation dans les relations russo-estoniennes incombe à la partie estonienne. Nous continuerons à réagir aux mesures hostiles prises par les dirigeants estoniens », a déclaré le ministère russe.

Dans la foulée de cette annonce, l’Estonie a annoncé qu’elle prendrait une mesure de réciprocité à l’égard de l’ambassadeur de Russie. « Nous respectons le principe de réciprocité dans les relations avec la Russie », a ainsi indiqué dans un tweet le ministère estonien des Affaires étrangères, soulignant que l’ambassadeur russe devra quitter l’Estonie le même jour que son diplomate russe, soit le 7 février.

Russes et Occidentaux ont multiplié les expulsions de diplomates ces dernières années, et encore plus depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine le 24 février 2022. Mais c’est la première fois qu’un ambassadeur est renvoyé dans son pays.

L’Estonie, qui soutient l’Ukraine dans son conflit avec la Russie et avec laquelle il y a eu de nombreux points de friction depuis la dissolution de l’URSS, avait justifié les expulsions du 11 janvier par la nécessité « d’atteindre la parité » dans le nombre de personnels diplomatiques de l’URSS. deux pays respectivement à Tallinn et Moscou.

En avril dernier, la Russie a ordonné la fermeture des consulats estoniens à Saint-Pétersbourg et à Pskov et a déclaré leur personnel persona non grata. Moscou a pris sa décision lorsque les trois pays baltes, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, ont expulsé des diplomates russes suite à l’offensive en Ukraine.

La Russie a expulsé des diplomates à plusieurs reprises depuis le début du conflit, dont 34 Français en mai, en réponse à une mesure similaire de l’Etat français.

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n’expriment pas le…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi