Camerounactuel

La drague « Chantal Biya » en réfection au Nigeria

Comme annoncé par le Directeur du Port autonome de Douala (PAD), Cyrus Ngo’o le 13 octobre 2020, à l’occasion de l’inauguration et la mise en eau, par le Premier Ministre, Joseph Dion Ngute, de 6 engins acquis par le PAD, un coup d’accélérateur a été donné au processus de rénovation du matériel nautique appartenant à cette institution.

En effet, le 29 novembre 2022, la drague polyvalente Chantal Biya, inactive et stationnée depuis une décennie a quitté les eaux du Cameroun à destination du Nigeria, notamment dans les ateliers du chantier naval ShipSide drydock du Port Harcourt. Ainsi, pendant 5 mois, les ingénieurs nigérians remettront à neuf cet important outil de compétitivité du Port de Douala-Bonabéri.

«Au terme des travaux, la drague Chantal Biya viendra ainsi compléter la flotte de la Régie Déléguée chargée du dragage au PAD. Elle servira comme dans le passé, aux travaux de dragage divers tels que l’entretien et l’approfondissement (mécanique et hydraulique) des plans d’eau, darses, des pieds de quais, chenaux secondaires, le chenal principal, les travaux de balisage, le remblayage hydraulique etc….», indiquent les responsables du PAD.

Les travaux de rénovation de la drague vétuste consistent essentiellement à la remise en état de tous les 09 moteurs ; au remplacement des tôles de coque ; au sablage ; à l’application de la peinture ; au changement de couleurs ; à la révision des vannes de coque, etc.

D’autres aménagements comme la révision de tous les équipements pour la mise en service des systèmes nécessaires au fonctionnement du navire ; la révision et le remplacement des équipements de dragage ; le remplacement de l’ensemble du câblage électrique ; la réparation complète de toutes les commodités et leur mise à niveau aux standards internationaux ; la modernisation des équipements de navigation et l’instrumentation de dragage et enfin la modélisation de l’engin sont également inclus dans le processus de rénovation.

À la fin de cette opération de réhabilitation, la drague « Chantal Biya » viendra s’ajouter à un matériel nautique existant composé d’une vedette d’appui « Menchum falls », du navire faucardeur « Lake Barombi-Mbo » ; du Baliseur « Dika Mpondo Akwa », de la Drague aspiratrice stationnaire vigilance Ihc Beaver «50 Vigilance», du « Patriot Delta » et de la Drague aspiratrice en marche de 3000m3 Tshd 3000 « Mont Mandara ». Rappelons que le PAD, sur instructions du Gouvernement de la République a décidé d’internaliser l’activité du dragage qui grevait considérablement les caisses de l’entreprise.

«Soit 156 milliards de Fcfa dépensés en 15 ans », conclut le PAD. L’institution a ainsi acquis ses propres équipements neufs chez IHC, le premier constructeur mondial des dragues qui sont déjà en service, permettant à l’entreprise non seulement de faire des économies, mais aussi d’être rentable.

Eco Matin

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi