Camerounactuel

Histoire : le plus grand exploit footbalistique du Cameroun

Beaucoup vont être surpris. Il s’est produit le 20 Août 2003 en Finlande. Vingt et un jeunes joueurs, participaient à la Coupe du monde de leur catégorie (U 17). Ils ont livré un match fou contre la sélection du Portugal.

Ils avaient pour noms :

1. IDRISSOU Oumarou, GK Sahel Maroua
2. EYINGA Jackson Cintra Yaounde
3. NAMALUI Henri, Pyramide Mfou
4. BONDOA Guy, Vogt Yaounde
5. NOUNKEU Dany, Vogt Yaounde
6. EBANDA Armand, Sahel Maroua
7. SONG Alexandre, Bastia
8. NGUEMO Joel, Semences Yaounde
9. NGAL Serge, Pau
10. MOMO Gilbert, Canon Yaounde
11. MBIA Etoundi, KSA Douala
12. MBOME Eugene, Fenerbashe Yaounde
13. MEVOUNGOU Patrick, Semences Yaounde
14. MBOUEMBOUE Jean, Coton Sport Garoua
15. MAWAYE Joseph, Dreams Douala
16. KALAPACH Luc, GK Racing Bafoussam
18. DEUMAGA Cedrick, Social Yaounde
19. GILES Atancho, Cintra Yaounde
20. ATANGANA Barnabe, Diamant Yaounde
21. KOUAKAM Didier, Espoir Yaounde

Cette équipe entraînée par Anatole Abé’e, va être menée par quatre buts à zéro par l’équipe du Portugal à la première période.

Joseph Mawaye attaquant vedette de l’équipe qui avait marqué jusque là deux buts en deux matches était muet, désorienté par un Portugal de gala mené par Manuel Curto qui réalisera d’ailleurs le triplé pour son équipe.

La messe est alors dite pour le public du Ratina stadium qui assiste impuissant, à une déculottée du Cameroun. Alexandre Song qui tenait La Défense depuis le début de la compétition, avait été replacé au milieu par le Coach. L’eau venait de partout et le joueur de Bastia n’était pas dans son meilleur jour.

Au retour des vestiaires pour la seconde période, Abe’e remplace Alex Song par un attaquant Serge Ngal. Le remplacement est cueilli dès l’entame par un autre but du Portugal. Le Cameroun est mené 5-0. Les jeunes camerounais se déchaînent alors. Pressing de Serge Ngal, Tiago Costa marque contre son camp.

Pour le public, c’est une réduction du score anecdotique. Nous sommes à la 70eme minute. 74eme minute. Serge Ngal en feu, reprend un ballon de volée à la Zidane. Le gardien portugais est impuissant. 5-2. 76eme minute, le même Serge Ngal avec une incroyable finesse, trompe encore le gardien. 5-3.

Le public jusque-là calme, comprend très vite qu’il va assister à quelque chose d’historique. 88eme minute. Centre de Mawayé, Landry Nguemo est à la réception. But. 5-4. Il reste deux minutes à jouer. Mais c’est au temps additionnel, 92eme, que Stéphane Mbia, d’une volée monumentale, lève le public du Ratina. 5-5 ! Les joueurs portugais se mirent à applaudir le Cameroun.

C’est en n’en point douter, le plus grand exploit footbalistique du football camerounais, très peu raconté. Une sacrée génération, malheureusement mal encadrée, qui n’a pas pu éclater son génie dans les catégories supérieures par la suite. Ni Mawayé, Ni Serge Ngal, talents purs de l’époque, n’ont pu être captés par les radars de la sélection senior. Dommage.

Martin Camus Mimb

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi