Camerounactuel

Garoua-Boulaï : près de 200 malades de la cataracte opérés gratuitement grâce à la campagne du BIR

Le 25 juillet, la campagne de chirurgie médicale gratuite des yeux organisée par le Bataillon d’intervention rapide (BIR) à Garoua-Boulaï, dans l’Est, s’est terminée. En sept jours, les chirurgiens de cette unité d’élite de l’armée camerounaise ont opéré près de 200 personnes atteintes de cataracte en utilisant des techniques modernes.

« Il s’agit notamment de la phacoémulsification. C’est une technique qui consiste à ouvrir le kyste du cristallin, à retirer le cristallin opacifié avec une sonde à ultrasons », explique l’équipe médicale du BIR.

Grâce à cette « nouvelle technique chirurgicale », une trentaine de patients sont opérés chaque jour dans les locaux de l’hôpital évangélique Garoua Boulai. La majorité de ces patients ont été sélectionnés parmi la population défavorisée.

Pour les aider à se rendre des villages éloignés à l’hôpital, le BIR leur a fourni un moyen de transport.

Cette opération fait suite à la caravane « BIR contre la cécité », qui fait partie des opérations militaires et civiles régulièrement organisées par le BIR. Pour les militaires camerounais en général, il s’agit de mener des actions humanitaires dans le but de renforcer le lien entre l’armée et le pays en améliorant la qualité des propositions sécuritaires au Cameroun.

Ce n’est pas la première fois que le BIR mène une telle campagne de chirurgie ophtalmique. Avant Garoua-Boulaï, cette campagne se déroulait à Djohong dans la région de l’Adamaoua. En décembre 2020, plus de 500 patients de la cataracte ont été opérés à Rey-Bouba, Nord. Comme à Garoua-Boulaï, l’opération Rey-Bouba était dirigée par le coordinateur médical du BIR, le colonel Alain Mvogo.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi