fbpx

Cameroun Actuel

Frustration, déception et colère pour Stade Lausanne Ouchy

Stade Lausanne Ouchy passe juste à côté des points. Dimanche après-midi à la Pontaise, les hommes de Ricardo Dionisio se sont inclinés 1-0 face à Winterthur.

C’est au rythme de ce dimanche chaud et ensoleillé que le match a démarré. C’est-à-dire, dans le calme. Il fallait bien ouvrir l’œil pour voir quelque chose se passer sur le terrain.

Il y a eu cette échappée de Sayfallah Ltaief, contrée par une bonne sortie de Jérémy Vachoux. Et puis un bon centre de de Souleymane Diaby, mais Adrian Gantenbein n’est pas arrivé assez vite devant le but pour tenter quoi que ce soit.

Côté lausannois, c’est Alban Ajdini qui a été le plus dangereux avec notamment un tir sauvé de justesse par le gardien zurichois. Et puis il y a eu cette faute, évitable, de Sahmkou Camara qui, après avoir été revue à la VAR, lui a valu un carton rouge. On joue la 27e minute et le SLO doit évoluer en infériorité numérique. Pour Riccardo Dionisio, il ne s’agit cependant pas d’un problème de discipline.

C’est à ce moment que Winterthur a commencé à augmenter son pressing. Les visiteurs se sont alors créé quelques belles occasions. Mais ils se sont heurtés à un Jérémy Vachoux en pleine forme. Un gardien qui, lorsqu’il n’arrivait pas à totalement contrôler un ballon, il a pu compter sur des bonnes réactions de la part de ses coéquipiers. À 10 contre 11, les Stadistes ont plutôt bien maîtrisé pour ne pas encaisser de but.

Le coach note toutefois un point important, ce genre de situation demande à ses joueurs de changer de système de jeu en cours de match. « On n’a pas pu revenir dans notre ligne de 5, pour quand même mettre un peu plus de pression dans la ligne du milieu, car on sait que Winterthur a un jeu intérieur fort, détaille le technicien. À l’extérieur aussi. Il faut donc avoir une égalité numérique pour dehors. »

Une issue frustrante

Grosse frayeur en début de deuxième mi-temps. Alors que Granit Lekaj a commis une faute évidente sur Ismaël Gharbi, l’arbitre n’a pas sifflé et le jeu a continué. Ce qui a donné l’occasion à Sayfallah Ltaief de partir comme une flèche à l’autre bout du terrain et ainsi ouvrir le score. Sous les sifflets et les réclamations des joueurs, l’arbitre a finalement été appelé par la VAR. En toute logique, le but a été annulé et un coup franc a été accordé au SLO. Un ballon arrêté que Gharbi ne transformera malheureusement pas.

Mais ce but de…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi