Camerounactuel

Faits divers : une petite amie de deux semaines vide le domicile de son compagnon

La dame ne s’est pas faite prier pour vider le domicile de son nouveau prince charmant. Elle est actuellement activement recherchée par la police.

L’homme d’une quarantaine d’années a rencontré Ida, 32 ans, dont il est tombé amoureux. Deux semaines plus tard, se rendant en mission à l’Est du pays, il a confié les clés de son domicile à sa nouvelle compagne ainsi que son argent de ration.

A son retour au quartier PK 10 à Douala, il s’est rendu compte que sa maison a été vidée et Ida est injoignable, rapporte la FM 105. Une plainte a été déposée.

Ce que dit la loi :

L’Article 318 du Code pénal camerounais (Loi n° 90-061 du 19 décembre 1990) traitant du vol, de l’abus de confiance et de l’escroquerie stipule :

(1) Est puni d’emprisonnement de cinq à dix ans et d’une amende de 100.000 à 1.000.000 de francs celui qui porte atteinte à la fortune d’autrui :

a) Par vol, c’est-à-dire en soustrayant la chose d’autrui ;

b) Par abus de confiance, c’est-à-dire en détournant ou détruisant ou dissipant tout bien susceptible d’être soustrait et qu’il a reçu à charge de le conserver, de le rendre, de le représenter ou d’en faire un usage déterminé.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi