Camerounactuel

En plein CHAN, la CAF rattrapée par un scandale sexuel

Un responsable média du CHAN qui se déroule en Algérie est accusé d’agression sexuelle. Le journaliste béninois aurait été suspendu par la CAF.

Période difficile pour la Confédération africaine de football (CAF). Après avoir échoué à réconcilier l’Algérie et le Maroc à la veille du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2022, voilà qu’une affaire d’agression sexuelle vient éclabousser l’institution. Selon Sport News Africa, en effet, une plainte déposée à l’encontre d’un des membres de la CAF.

Au cœur du scandale, Sohounde Peperipé. Sur les réseaux sociaux, celui-ci se présente comme journaliste sportif, ancien correspondant sport au Bénin pour la radio RFI. Mais il est également responsable des médias pour la CAF. On trouve en effet le nom du Béninois sur la liste des membres de la délégation de la CAF lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) au Cameroun. Plusieurs sources proches indiquent que celui-ci travaille pour les instances africaines du football en tant que free-lance.

Selon Sport News Africa, une plainte a été déposée par une employée marocaine du prestataire gérant le déploiement et l’utilisation du vidéo-arbitrage (VAR) lors du CHAN. Une agression supposée qui aurait eu lieu dans l’hôtel de l’accusé, alors que la jeune femme était venue récupérer des accréditations dans le cadre de sa mission. Une plainte aurait été déposée auprès de la police algérienne.

Depuis, c’est le flou concernant la situation de Sohounde Peperipé. Ce dernier, selon The Guardian, serait rentré au Bénin et aurait été sanctionné par la CAF, avec une suspension de 5 ans. Mais la CAF n’a pas encore officiellement réagi et le journaliste, lui, assure que cette suspension n’a rien à voir avec une supposée agression sexuelle. « Dans sa décision, le Jury de discipline de la CAF n’a jamais parlé d’abus sexuel ni d’agression sexuelle », indique Peperipé.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi