fbpx

Cameroun Actuel

Développement local : le Conseil Régional du Sud érige Akom II en grenier du département de l’Océan

Akom II

La Cérémonie de remise des appuis financiers aux producteurs agro-pastoraux de l’arrondissement d’Akom Il s’est tenue le 27 Avril 2024 à Akom II. L’initiative du Conseil Régional du Sud vise à booster la production dans cette localité stratégique.

La position mitoyenne de l’Arrondissement d’Akom II qui se niche entre les villes d’Ebolowa et Kribi l’oblige à jouer un rôle capital pour satisfaire la demande de plus en plus grande en terme d’approvisionnement des marchés. Ceci au regard de la poussée démographique dûe à l’implantation du Port Autonome de Kribi, de l’Université d’État d’Ebolowa, du projet de construction de la route Ebolowa-Kribi par Akom II et de plusieurs autres projets dans les départements de la Mvila et de l’océan.

Cette remise des appuis financiers à onze groupements d’initiative Commune et associations vient non seulement sonner le glas à l’agriculture de consommation pour une agriculture de production à grande échelle mais également mais également accélérer le processus d’amélioration des conditions de vie des populations.

Monique Ebelle Nsimi Conseillère Régionale du Sud initiatrice du projet, « nous avons pensé cet acte parceque nous pensons que les problèmes d’autonomisation des femmes, des jeunes qui sont les couches les plus défavorisées est un défi majeur dans nos zones rurales. Le Conseil Régional du Sud est venu rassurer ces populations c’est un signal fort qu’elles ne sont pas oubliées« .

Une déclaration de guerre à la pauvreté

Le message du Conseil Régional du Sud à l’endroit des producteurs agro-pastoraux de l’arrondissement d’Akom Il en particulier et des populations en général est clair. Le combat pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentation n’est pas la seule affaire des pouvoirs publics mais une synergie d’actions pour aboutir à la production à grande échelle en quantité et en quantité. Le coup de pouce de la Conseillere Régionale du Sud est de ce fait une combinaison de stratégies endogènes, de savoirs, d’expériences et de moyens politique, humain, et financier pour tordre le cou à la vie chère et faire la promotion de l’import-substitution.

D’après Josué William Zo’o Zo’o le Premier Adjoint au Maire de la Commune d’Akom II, « il faut que ces bénéficiaires d’aujourd’hui conduisent à bon port leurs projets pour encourager le Conseil Régional du Sud et son Président Emmanuel Mve Elemva à refaire les mêmes appuis en nombre beaucoup plus important et en enveloppes plus importantes. La demande est forte de la part des populations« .

Les méthodes du succès

Une ère nouvelle se lève donc pour les producteurs agro-pastoraux de l’Arrondissement d’Akom Il. Se sentant abandonné face aux pénuries, aux crises de produits viviers et à l’augmentation du prix de certaines denrées alimentaires ils viennent de recevoir réconfort et assistance pour pouvoir nourrir tout le corridor d’Ebolowa à Kribi.

La descente effectuée dans certaines exploitations agro-pastorales a donné l’occasion à la Conseillère Régionale Monique Ebelle Nsimi de faire des annonces fortes concernant cette initiative qui sera améliorée tant dans son contenu, sa conception que dans son organisation et partir de onze bénéficiaires pour cette vague à un nombre considérable. Un ouf de soulagement pour les producteurs agro-pastoraux de l’Arrondissement d’Akom II comment.

Selon Alice Rose Ela Déléguée du GIC Ebbak de Mbanga-Yessok bénéficiaire, « notre organisation va financer un demi hectare de manioc. Cet appui va servir à la réalisation de ce projet car de plus en plus avec l’accroissement de la population la demande est forte« . Une victoire sur la pauvreté et la vie chère. Le Conseil Régional du Sud est décidément engagé dans la lutte pour le bien-être des populations de la Région du Sud en général.

Consty ZANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi