fbpx

Cameroun Actuel

Débat enflammé autour du retour de François Oman Biyik dans le staff technique des lions indomptables

Le retour de François Oman Biyik dans le staff technique des Lions Indomptables du Cameroun a suscité un débat animé parmi les observateurs du football, notamment lors d’une récente émission télévisée. L’émission « Club d’Elites » sur Vision 4 a été le théâtre d’échanges passionnés sur l’opportunité d’intégrer Biyik à l’équipe nationale dirigée par Marc Brys.

Jean Lambert Nang, l’un des participants à cette émission, a exprimé des réserves quant à l’apport que Biyik pourrait offrir à l’équipe. Selon lui, l’expérience passée de Biyik dans le staff des Lions Indomptables n’a pas été fructueuse. Il fait référence à une période où Biyik avait été testé sous la direction de François Oman Biyik, sans succès notable.

Le débat s’est intensifié lorsque Nang a comparé le cas de Biyik à celui de Rigobert Song, soulignant que si Song n’a pas réussi, il est difficile de justifier le retour de Biyik pour une troisième fois. Il met en avant le travail de Ndtoungou, suggérant que ce dernier pourrait offrir davantage à l’équipe nationale.

La nomination de Biyik en tant qu’entraîneur adjoint de Marc Brys, annoncée par le ministre des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi, n’a pas fait l’unanimité. En effet, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o Fils, n’a pas soutenu cette décision.

Ce débat reflète les divergences d’opinions au sein de la communauté footballistique camerounaise concernant la composition du staff technique des Lions Indomptables. Tandis que certains voient en Biyik un atout potentiel, d’autres soulignent les échecs passés et questionnent son retour. Dans un contexte où l’équipe nationale cherche à se renforcer pour atteindre ses objectifs, le choix des membres du staff revêt une importance capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi