Camerounactuel

Crise au TKC : Naseri Paul Bea en sapeur-pompier

Le gouverneur de la région du Centre plaide pour un retour à la paix au sein du club de Nkol-Ndongo afin de sauver une saison sportive entamée dans le conflit. Une réunion y afférente a eu lieu le 22mars dernier en présence des parties belligérantes.

Le temps de la paix des braves ! Il faut enterrer la hache de guerre ! Il faut que s’achèvent les coups de canon dans la maison Tonnerre. Après le spectacle désolant servi aux membres de la direction du club ayant conduit au boycott de la première journée du championnat national dimanche 20 mars, Naseri Paul Bea sonne la fin de la dissidence.

Le numéro 1 de la région du Centre a arboré le manteau de médiateur mardi dernier au cours d’une réunion de crise qu’il a présidée dans la salle des actes de ses services. Ceci, en présence des deux camps en conflit (Achille Essomba Mani et Firmin Etoundi Mballa Ndlr) qui ont répondu aux abonnés présents.

Après avoir écouté les deux parties et entrepris des pourparlers, il a été décidé la mise en place d’un Comité provisoire pour encadrer le club en attendant le retour définitif de la paix entre les deux camps en conflit. Ledit comité provisoire est composé de Koungou Atéba choisi par Firmin Etoundi Mballa, président issu de l’Assemblée générale du 09 mars 2022.

Le président Essomba Mani, élu lors du congrès de 2016, a pour sa part désigné comme membre du Comité Martin Omgba Atangana. L’ultime décision est venue de Naseri Paul Bea qui a jeté son dévolu sur le premier adjoint au maire de la Commune de Yaoundé pour assumer la direction de cet organe.

Nos confrères de Ndamba Web révèlent qu’une collecte de fonds a été improvisée séance tenante par le gouverneur. Une importante somme d’argent a dans la même occasion été mobilisée. Le Comité provisoire nouvellement installé a l’urgente mission de régenter les premiers matchs du club en attendant une nouvelle Ag élective qui se tiendra incessamment.

Contre-performance

Il y a lieu de relever ici que le Tonnerre de Yaoundé a été battu sur tapis vert dimanche dernier suite à son absence au stade annexe numéro 1 du stade Omnisport de Yaoundé pour affronter Union de Douala lors de la première journée du championnat national Mtn Elite One. La cause, la « séquestration » des joueurs par leur président Essomba Mani à l’auberge Ribao située derrière l’hôpital de Ngoumou, d’après certaines informations parvenues à notre rédaction. Le climat tendu entre Etoundi Mballa adoubé par la Fédération camerounaise de foot- ball (Fécafoot) et Essomba Mani qui revendique la présidence du club est donc le nœud gordien de la crise qui sévit au sein du Tkc.

Cette atmosphère névralgique a sans aucun doute eu de l’impact sur la contre-performance des Kalara Boys battus hier (2-0) par une Colombe Sportive de Sangmélima revancharde après sa lourde défaite (4-0) face au Canon de Yaoundé dimanche der- nier. Un Tkc décevant et méconnaissable devant son public et qui devra tout donner pour remonter la pente.Affaire à suivre.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles