Camerounactuel

Covid-19 : l’encadrement des personnes proches des cas testés positifs préoccupe

Le gouverneur de la région du Sud rassure sur les mesures prises pour l’encadrement des personnes proches des cas testés positifs.

Face à la presse locale le N°1 du Sud a exhorter les populations à éviter la stigmatisation des personnes porteuses ou susceptibles d’être porteuse du virus.

Avec la découverte des premiers cas positifs dans la région du Sud les populations semblent plus conscientes du danger. Dans les rues de la ville d’Ebolowa les masques cache-nez sont de mise. Devant les domiciles privés et les édifices publics des points de lavage des mains se multiplient.

Seulement la stigmatisation des personnes atteintes ou susceptibles de l’être monte aussi d’un cran. Le gouverneur de la région du Sud pour calmer le jeu est monté au créneau pour recadrer.

Selon Félix Nguele Nguele le Gouverneur de la région du Sud « la stigmatisation ne nous permet pas de rompre la chaîne de propagation de la maladie. Je lance l’appel à toutes les populations pour que cette attitude négative cesse ».

Finir avec la psychose

Le gouverneur du Sud rassure également. Les cas de covid-19 confirmés en fin de semaine dernière dans le village Mekamemvom près de Mengong ont été pris en charge. Même l’entourage immédiat bénéfice d’un encadrement adéquat.  » tous ceux qui ont été en contact avec les concernés sont également sous les investigations de la délégation régionale de la santé publique du Sud « . Précise Félix Nguele Nguele.

Faire le maximum pour retrouver tous les contacts des concernés

Un dispositif de recherche actif est déclenché pour retrouver les personnes ayant été en contact avec les cas testés positifs. Des prélèvements ont été faits et les résultats sont attendus. Ces résultats pourraient être renforcés dans les prochains jours. Très attendus aussi les recommandations de la réunion du comité régional de gestion des situations d’urgence convoquée pour ce mardi 7 Avril 2020 à Ebolowa.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles