Camerounactuel

Coronavirus : plus de 2000 personnes à dépister à Douala

Dans le cadre de la prévention de la pandémie, les pouvoirs publics ont mis en œuvre le Système de Gestion d’Incidents (SGI) dans la région du Littoral. Ces personnes sont donc retenues au terme de l’évaluation de cette initiative.

Au cours de l’opération, ce sont 80 366 ménages qui ont pu être visités et sensibilisés, 198 640 personnes évaluées avec 85,2% de taux d’acceptation contre 14,8% de refus. Et 2313 personnes à prélever. C’est le bilan à mi-parcours de la campagne de sensibilisation et de test général des populations en cours à Douala. Il a été dressé le 9 avril 2020 par Dr Fanné Mahamat. A mi-parcours de la campagne, le directeur de la promotion de la santé au ministère de la Santé Publique s’est montrée satisfaite. C’était au cours du traditionnel point de presse quotidien sur la situation de la pandémie.

Ce qui est fait pendant le Système de gestion d’incident

En clair, ce sont finalement 2313 personnes suspectes au Covid-19 qui sont à tester dans la capitale économique. Sur le terrain, les responsables du Système de Gestion d’Incidents (SGI) du Littoral sont à pied d’œuvre. Avec près de 1500 agents de santé communautaire, ils ont procédé depuis près d’une semaine à la sensibilisation, prise en charge des cas confirmés, dépistage des contacts à risques, hygiène et salubrité et surveillance épidémiologique.

Selon le ministère de la Santé Publique, la campagne en cours de mise en œuvre vise à extirper des communautés des cas positifs de la pandémie. Ils seront pris en charge dans cinq hôpitaux et un stade de football réquisitionnés à cet effet. L’opération a aussi pour but d’isoler précocement les cas positifs. A la présente date, le bilan de la pandémie au Cameroun fait état de 803 cas positifs, dont 12 morts et 61 guéris.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles