Camerounactuel

Coronavirus: les tests de depistage vont s’intensifier sur l’étendu national

Hier, le Dr Alain Georges Etoundi Mballa a annoncé l’intensification de la campagne sur l’ensemble du territoire, avec une emphase sur les régions considérées comme des épicentres de l’épidémie.

La campagne de dépistage et de sensibilisation du Covid-19 va s’intensifier dans les prochains jours dans les régions touchées par la maladie. Hier, face à la presse, le Dr Alain Georges Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre la maladie et les pandémies au ministère de la Santé publique est revenu sur la gestion de l’épidémie au Cameroun. Il s’est précisément appesanti sur la campagne récemment menée dans la ville de Douala.

A ce sujet, il a expliqué que ladite campagne a permis d’obtenir en termes de résultats, 83 166 ménages touchés, soit 198 640 personnes avec un taux d’acceptation de 85,2%, un taux de refus de 14,8%. Pour intensifier cette campagne et poursuivre la recherche des cas, le responsable a annoncé l’arrivée des kits de tests de dépistage dans les prochains jours, et en grandes quantités.

Concernant la prévention de l’épidémie, il s’est attardé sur la question des masques. Il a noté que depuis la notification du premier cas de Covid-19 au Cameroun, plusieurs officines de pharmacie se livrent à des manœuvres d’augmentation scandaleuse des prix des masques et d’autres produits.

D’ailleurs, quatre pharmacies ont été sanctionnées à cet effet. « La traque aux pharmacies véreuses se poursuivra avec les brigades du ministère du Commerce et du ministère de la Santé publique qui feront l’évaluation des prix pratiqués sur certains produits », a averti Dr Alain Georges Etoundi Mballa.

Sur le plan de la prise en charge des patients, il a rendu un vibrant hommage au personnel médical, surtout à ceux exerçant à l’Hô-pital central de Yaoundé et qui ont accueilli un bébé né d’une maman testée positive au Covid-19. Une opération réalisée dans des conditions de haute sécurité.

Concernant le profil clinique des patients, il a indiqué que le nombre de patients guéris à ce jour est de 130. Par contre, il a déploré l’attitude de certains citoyens qui refusent de se rendre dans les formations hospitalières lorsqu’elles souffrent des pathologies autres que le coronavirus. « En agissant ainsi, ils s’exposent eux-mêmes à une dégradation de leur état de santé.

Le Covid-19 n’est pas une maladie envahissante », a-t-il souligné. Il a conclu son propos en rappelant les mesures barrières, notamment se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon et de l’eau courante ou utiliser une solution hydro alcoolique et porter le masque en milieu public, entre autres.

Source:  Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles